Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Assemblée : la session extraordinaire se prolonge jeudi



Les élus de Tarahoi devront se réunir jeudi pour accomplir l’ordre du jour de la session extraordinaire.
Les élus de Tarahoi devront se réunir jeudi pour accomplir l’ordre du jour de la session extraordinaire.
PAPEETE, 22 mars 2016 - La session extraordinaire de l’assemblée se déroulera sur deux séances après l’ajout lundi soir à son ordre du jour de sept projets de délibération en plus des quatre projets de loi du Pays initialement programmés.

Les représentants de l’assemblée ne souhaitaient pas devoir se réunir en session plénière jeudi, veille de long week-end, mais ils n’y échapperont pas. La séance de la commission permanente de cette semaine avait été avancée à ce lundi afin de consacrer la journée de mardi (au lieu de jeudi) à une session extraordinaire à la demande du président Fritch. Sauf que lundi soir, la présidence a ajouté sept projets de délibération au programme des textes à examiner en session extraordinaire. L’ordre du jour voté en conférence des présidents vendredi ne comptait jusqu’alors que quatre projets de loi du Pays et pouvait être accompli mardi. Avec ces nouveaux textes, pour lesquels sont prévus sept heures de débats, c’est matériellement impossible. Une deuxième, et probablement dernière, séance de la session extraordinaire aura donc lieu jeudi.

Marcel Tuihani a annoncé ce programme de travail en ouverture de séance, mardi matin, "l’objectif étant de libérer (les élus) pendant les vacances de Pâques, la semaine prochaine" et l'hémicycle pour l'assemblée junior. Jean-Christophe Bouissou, seul représentant du gouvernement présent mardi a insisté pour que "l’ensemble des dossiers inscrits à l’ordre du jour puisse faire l’objet d’une travail de l’assemblée".

"Effectivement, tout est possible", a rétorqué le président de l’assemblée en lui rappelant que "la convocation est arrivée bien tard".

Les travaux ont ensuite débuté par deux heures de débat à fleurets mouchetés sur le thème du projet de loi du pays relatif à l’outrage au drapeau, aux armes et à l’hymne de la Polynésie française.

Rédigé par JPV le Mardi 22 Mars 2016 à 15:21 | Lu 391 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués