Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Arnaud Ducret : "On est là pour s'amuser, déconner, j'ai envie d'emmener le public avec moi !"



L'humoriste et comédien a hâte de rencontrer le public polynésien pour qui il va se donner à 400 %.
L'humoriste et comédien a hâte de rencontrer le public polynésien pour qui il va se donner à 400 %.
FAA'A, le 26 octobre 2016 - C'est en toute décontraction que nous avons rencontré l'humoriste et comédien, "heureux" de présenter aux Polynésiens son spectacle "Arnaud Ducret vous fait plaisir". Arrivé vendredi dernier de Nouvelle-Calédonie, il a déjà profité de la vie des îles, notamment à Bora Bora, et dit avoir hâte de monter sur scène. Il vous attend les 28 et 29 octobre, au motu de l'InterContinental, pour "se marrer comme si nous étions une bande de copains autour d'une table".


Vous êtes passé par la Nouvellle-Calédonie avant de venir à Tahiti, comment s'est déroulé votre passage sur le Caillou ?
J'en garderai un très bon souvenir, j'ai passé un agréable moment sur cette île. Mes premières impressions ont été à la hauteur de mes attentes. Le public calédonien a été vraiment réceptif. Outre un petit problème technique lors de mon introduction, tout s'est bien déroulé, et on a bien rigolé. Par contre, le décalage horaire, c'est quelque chose… Tu pars demain pour arriver hier, c'est back to the future !

Qu'attendez-vous du public polynésien ?
Rien n'est jamais acquis, et j'ai hâte de monter sur scène et de rencontrer le public polynésien. L'arrivée à l'aéroport est très drôle ; le service des douanes est bizarre, avec toutes ces plumes et ces fleurs, les gens sont tatoués de partout et on m'a d'emblée proposé de faire la danse de la fertilité ! (Rires) Je suis heureux de cette reconnaissance ici, je ne m'attendais pas à cette popularité. Les Polynésiens sont très chaleureux, je ressens qu'ils sont contents de me voir et ils n'hésitent pas à m'interpeller quand ils me croisent, c'est plaisant.

Aviez-vous eu des échos de la part d'autres humoristes venus à Tahiti ?
Oui, tout à fait. Elie Semoun ou Florence Foresti, par exemple, m'avaient parlé de cet accueil exceptionnel et de la gentillesse des habitants. Ils m'avaient dit : "Tu vas t'éclater, ils sont super !" Et je confirme, c'est un bonheur d'être parmi vous.

Comment avez-vous apprécié votre séjour à Bora Bora justement ?
C'était génial ! C'est la première fois que je pars aussi loin pour jouer un spectacle, et je dois dire que tout est parfait. Chaque minute, tu hallucines tellement c'est beau, le lagon est magnifique, les poissons sont de toutes les couleurs… D'ailleurs, je n'ai jamais touché autant de raies de toute ma vie ! (Rires)




La série télé "Parents : mode d'emploi" a largement contribué au décollage de sa carrière.
La série télé "Parents : mode d'emploi" a largement contribué au décollage de sa carrière.
"J'aime que mes personnages soient bien marqués et marquants"


Où trouvez-vous l'inspiration pour créer votre galerie de personnages dans votre spectacle ?
Tout ce qui m'entoure me stimule et me donne des idées de personnages. Par exemple, pour Maître Li, le professeur de karaté, je me suis directement inspiré de ma propre histoire et du prof que j'ai eu quand j'étais jeune. Ma mère m'avait justement demandé de l'introduire dans un spectacle si un jour j'en faisais un… C'est le cas aussi pour Sylvie, qui fume avec un certain style et que je qualifie d'allumeuse allumée. J'aime que mes personnages soient bien marqués et marquants, c'est important je pense pour que le souvenir reste ancré dans l'esprit des spectateurs. Jean-Claude Van Damme ou Stallone dans Les Inconnus, le blond de Gad Elmaleh, et plein d'autres encore m'ont fait mourir de rire, et ce sont eux que le public retient, même des années après.

Adaptez-vous votre show selon le public ?
C'est un one-man-show que j'ai écrit avec l'aide de Jérôme Commandeur, mon ancien colocataire et un très bon ami, qui m'a gentiment fait profiter de son expérience de l'écriture. Je le joue depuis deux ans, mais je le fais progresser, bien sûr. Aussi, lorsque je décris, par exemple, les punks à chiens comme les descendants des Vikings, tout le monde comprend. On est là pour s'amuser, déconner, j'ai envie d'emmener le public avec moi !

C'est votre rôle dans la série télévisée "Parents : mode d'emploi" qui a permis de faire décoller votre carrière ?
Clairement, et c'est une réelle satisfaction. Avec les comédiens et toute l'équipe, nous sommes comme une famille, et nous prenons beaucoup de plaisir à nous retrouver. C'est une série qui se bonifie avec le temps et qui fonctionne très bien. Des épisodes de 26 minutes seront bientôt diffusés sur France 2.


"Je danse, je chante, je fais du beatbox, je réalise des bruitages, c'est rock'n'roll !"


Quels sont vos prochains projets ?
En novembre, je poursuis mes tournées dans toute la France, et ce jusqu'en février 2017, où je me produirai une dernière fois au Grand Rex de Paris. Ensuite, je vais me consacrer davantage au cinéma. Cet été, j'ai tourné notamment trois films : "L'embarras du choix" (d'Éric Lavaine, avec Alexandra Lamy, Anne Marivin, Sabrina Ouazani…) "Les ex" (de et avec Maurice Barthélémy, Jean-Paul Rouve, Claudia Tagbo…) et "Les nouvelles aventures de Cendrillon" (de Lionel Steketee, avec Marilou Berry, Josiane Balasko, Didier Bourdon…).

Entre le cinéma, la télévision et le one-man-show, que préférez-vous finalement ?
J'aime tout quand je suis sur scène ! J'adore mon métier de comédien, mais je cloisonne bien mon rôle de Gaby dans "Parents : mode d'emploi" avec ceux du prof sur grand écran ou d'Arnaud Ducret dans mon spectacle. C'est vrai que faire un one-man-show est jouissif ; c'est bon pour l'ego et c'est une chance ! Depuis tout petit, j'avais envie d'être "dans la télé des gens" et je faisais des blagues pour faire rire mes camarades. J'ai commencé à l'âge de 13 ans par faire de la comédie musicale, cela m'a beaucoup apporté et j'ai appris notamment à chanter. J'ai arrêté l'école à la fin de ma seconde ; j'étais en BEP électronique, car c'est la voie qui m'avait été proposée pour faire de la radio, ce qui est plutôt original… (Rires) Depuis, j'anime quand même des matinales avec Jérôme Commandeur. J'ai un tempérament plutôt positif, et c'est ce qui m'a permis, je crois, de faire ce que j'aime et d'être heureux.

Comment allez-vous "faire plaisir" aux spectateurs lors de vos deux représentations à Tahiti ?
Ce spectacle est très physique, avec des roulades face au public, des prestations de karaté… Je danse, je chante, je fais du beatbox, je réalise des bruitages, c'est rock'n'roll ! Je vais me donner à fond, à 400 % même ! Je suis un comédien qui ne traite pas d'actualité ni de politique. Mes blagues sont parfois en-dessous de la ceinture, mais mon but est de se marrer ensemble, de rigoler comme si nous étions une bande de copains autour d'une table.

Infos pratiques

Vendredi 28 et samedi 29 octobre
Apéro sunset en musique à partir de 18 heures
Début du spectacle à 19h30
Tarifs : de 5 000 à 8 000 Fcfp (carré or VIP)
Billets en vente à Carrefour Arue, Faa'a et Punaauia, Radio 1 Fare Ute et en ligne sur www.radio1.pf
E-mail : reservation@radio1.pf

Depuis ses débuts au "Morning Live", il multiplie les apparitions sur les plateaux télé, pour notre plus grand plaisir !
Depuis ses débuts au "Morning Live", il multiplie les apparitions sur les plateaux télé, pour notre plus grand plaisir !
Bio express

Originaire de Rouen, Arnaud Ducret est un garçon athlétique et hyperactif, qui multiplie les disciplines sportives et artistiques. Dans ce dernier domaine, il commence par le chant en intégrant un groupe de gospel. Il enchaîne en apprenant la comédie au Cours Florent et en s’adonnant au café-théâtre. Son physique et sa présence prometteuse ne tardent pas à intéresser les producteurs. M6 l’engage dans le "Morning Live", où il crée déjà toute une série de personnages complètement délirants, dont quelques-uns vont donner naissance à certains personnages que l’on retrouve aujourd’hui sur scène. À 37 ans, il est sur tous les fronts : cinéma, télévision et one-man-show.

Cinéma :
2016 : "Les nouvelles aventures de Cendrilon" de Lionel Steketee
2016 : "Adopte un veuf" de François Desagnat
2015 : "Les profs 2" de Pierre-François Martin-Laval
2013 : "Amour et turbulences" d’Alexandre Castagnetti
2013 : "Les profs" de Pierre-François Martin-Laval
2012 : "Une vie meilleure" de Cédric Kahn
2012 : "L’île aux cons" de Gilles Galud et Charlie Dupont
2012 : "L’oncle Charles" d’Étienne Chatilliez

Doublage :
2014 : "La grande aventure Lego" (Emmet)

Séries télé :
2013-2016 : "Parents : mode d’emploi"
2013 : "Fais pas ci fais pas ça" (saison 6, épisode 1)
2011 : "L’attaque"
2011 : "Le sang de la vigne" (saison 2, épisode 2)
2010 : "Caméra Café 2"
2008-2009 : "Les Bougon"
2008-2011 : "Fortunes"

Téléfilms :
2013 : "Manipulations" de Laurent Herbier
2012 : "La planète des cons" de Charlie Dupont et Gilles Galud
2011 : "Le chant des sirènes" de Laurent Herbiet
2010 : "Un divorce de chien" de Lorraine Lévy
2010 : "À vos caisses !" de Pierre Isoard
2009 : "Adieu De Gaulle" de Laurent Herbiet

Comédie musicale :
2010-2013 : "Spamalot"

One-man-show :
2014-2016 : "Arnaud Ducret vous fait plaisir"
2012-2013 : "J’me rends"
2012 : "Pareil… mais en mieux"

Rédigé par Dominique Schmitt le Mercredi 26 Octobre 2016 à 08:47 | Lu 2498 fois






1.Posté par Ihorai le 29/10/2016 06:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ia ora na. Dieudonné, meilleur humoriste français. Il arrive quand à Tahiti ?

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués