Tahiti Infos

Après Tahaa, Air Tahiti déploie ses ailes à Taravao


Tahiti, le 8 août 2023 - La compagnie aérienne Air Tahiti a ouvert sa cinquantième agence à Taravao, plus précisément dans la galerie marchande du centre commercial Super U. L’inauguration s’est tenue ce mardi en présence du directeur général de la compagnie, Manate Vivish, et du maire de la commune de Tai’arapu-Est, Anthony Jamet.
 
Après le succès de la nouvelle agence Air Tahiti de Tahaa, la compagnie aérienne qui en dispose dans chacune des 48 destinations qu’elle dessert a souhaité offrir ce service aux populations de Tahiti Iti, où la demande est de plus en plus importante. En effet, avec une population en croissance, des commerces en développement, un foncier plus accessible qu’en zone urbaine, Taravao évolue et devient inévitablement une véritable ville. Une grande fierté pour son directeur général, originaire et habitant de To’ahotu, car “les habitants de Teva, de Hitia’a et de Tai’arapu, pourront se rendre au centre de Taravao pour faire des réservations, acheter des billets et envisager ensuite de voyager dans les îles”.
 
La nouvelle agence, la cinquantième à l’effigie de la compagnie aérienne historique à ouvrir en Polynésie, propose en effet la vente de billets d’avion, de séjours vol et hébergement, d’articles aux couleurs de la compagnie, mais aussi la possibilité de faire des demandes de cartes de réductions. Pour informations pratiques, l’agence Air Tahiti de Taravao reste ouverte du lundi au vendredi de 8 heures à 17 heures et le samedi et jours fériés, de 8 heures à 11 heures.
 
La concurrence pas très loin
 
À la veille de cette inauguration, la nouvelle compagnie Air Moana a annoncé sa présence à Taravao, dans la galerie marchande du Pacific Centers, le centre commercial de Carrefour, avec un kiosque d’information et de réservation qui restera ouvert au public jusqu’au 7 septembre prochain. Il ne s’agit pas encore d’une agence, mais la concurrence reste quand même à surveiller, d’autant qu’elle tente systématiquement d’anticiper sur les actions d’Air Tahiti, comme nous l’a indiqué son directeur général Manate Vivish, sans plus de précisions : “Je pense que c’est quelque chose qu’ils souhaitent aussi probablement faire dans la foulée de ce que nous faisons. Nous avons remarqué qu’ils sont sur des projets qu’on a en préparation ou qui sont en cours chez nous. C’est une demie surprise pour nous, mais je pense que là aussi ça va dans le sens de l’amélioration du service au client et un rapprochement auprès de la population et c’est tant mieux pour la clientèle.”

Une défisc qui s’ouvre à la concurrence

Sous l’ancien gouvernement Fritch, une décision qui incombait au ministre des Finances a été prise pour limiter la défiscalisation des investissements relatifs aux nouveaux appareils de moins de 5,7 tonnes, ce qui avait tendance à empêcher la compagnie Air Moana d’agrandir de sa flotte. “Une décision que le gouvernement actuel a souhaité corriger et c’est tant mieux pour les compagnies aériennes qui voient le gouvernement manifester son soutien au transport aérien”, a précisé le directeur général d’Air Tahiti en écartant tout hypothèse de favoritisme du précédent gouvernement. À noter que la compagnie aérienne historique “n’a jamais souhaité mettre en œuvre la défiscalisation locale alors qu’elle lui était accessible depuis longtemps” précise Manate Vivish. L’arrivée sur le marché de la compagnie Tahiti Air Charter a quelque peu chamboulé le paysage des transports, puisqu’elle a décidé d’avoir recours à cette défiscalisation. Pour Air Tahiti, son directeur général a reconnu que “ça aurait été une faute de ne pas la demander, donc on l’a demandée et on l’a obtenue”. Néanmoins, la défiscalisation pour l’achat d’un nouvel appareil au coût de plus de 2,5 milliards de francs représente un impact important sur le budget du Pays. “C’est ce qui a conduit le précédent ministre à dire qu’on va peut-être réfléchir avant de garder cette position-là.” Ce changement d’attitude vient donc d’être corrigé par l’actuel gouvernement, une décision très bien accueillie par la compagnie historique.

Rédigé par Paora’i Raveino le Mardi 8 Août 2023 à 19:03 | Lu 2471 fois