Tahiti Infos

Alerte aux crues dans le sud-ouest, un hôpital inondé en Gironde


Crédit Denis Charlet / AFP
Crédit Denis Charlet / AFP
Bordeaux, France | AFP | dimanche 11/02/2024 - L'alerte orange aux crues a été maintenue dimanche dans quatre départements du sud-ouest de la France, avec notamment des débordements sur le pourtour du bassin d'Arcachon, en Gironde, où le rez-de-chaussée d'un hôpital a été inondé et une quinzaine de patients évacués.

Dans ces quatre départements de la façade atlantique, à savoir la Charente-Maritime, la Gironde, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques, le site Vigicrues a fait état d'un "risque de crue génératrice de débordements importants".

À Arès, l'hôpital privé Wallerstein (133 lits) a été partiellement inondé avec une quinzaine de centimètres d'eau au rez-de-chaussée, une première depuis 2009. Cela a contraint les autorités à déplacer plusieurs patients et à déclencher le plan blanc, dispositif de gestion de crise.

"Le service des urgences et la chirurgie ont dû être redispatchés dans l'établissement", a expliqué à l'AFP Xavier Daney, maire d'Arès, disant espérer un retour à la normale "dans deux jours", une fois l'établissement nettoyé.

40 à 50 cm d'eau 

Au plus haut de la marée, tôt dimanche matin, les pompiers de Gironde ont réalisé une douzaine d'interventions pour cause de montée des eaux autour du bassin d'Arcachon, avec des débordements allant jusqu'à 40 ou 50 cm de hauteur d'eau par endroits.

A Gujan-Mestras (Gironde), trois personnes dans des camping-cars stationnés sur le port ont dû être secourues vers 5h00 après que leurs deux véhicules ont été pris par les eaux.

"Ils ne sont pas blessés, on les a mis en sécurité", a précisé à l'AFP un officier du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) de la Gironde.

L'alerte orange aux crues concerne en particulier l'estuaire de la Gironde et la confluence entre la Nive et l'Adour (Pyrénées-Atlantiques).

Pendant le weekend, Météo-France avait également émis une alerte orange aux vagues-submersion sur une large façade ouest du pays mais elle a été en grande partie levée dimanche. Seuls cinq départements, de la Vendée aux Pyrénées-Atlantiques, restaient concernés à 16h00 par une vigilance jaune.

A 09h00 dimanche matin, la hauteur des vagues avait atteint 4,4 m au Cap-Ferret (Gironde) et 5,4 m à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques), selon Météo-France.

A Capbreton, dans les Landes, les fortes vagues ont occasionné des dégâts, notamment sur un restaurant du front de mer dont la vitrine a été endommagée, selon une photo publiée par l'établissement.

Sur le nord-ouest du pays, alors que selon Météo-France la dépression Karlotta a fini par perdre en intensité, la vigilance jaune vagues-submersion a pris fin du Calvados au Pas-de-Calais en passant par la Seine-Maritime et la Somme.

le Lundi 12 Février 2024 à 06:52 | Lu 346 fois
           



Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected]. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.