Tahiti Infos

Air France embauche 23 PNC polynésiens


Tahiti, le 9 février 2023 – La compagnie aérienne Air France a procédé à un recrutement local de 23 personnels navigants commerciaux (PNC) en Polynésie française. Nouvelle qui ravit les syndicats de la compagnie, qui craignaient il y a encore quelques années pour l'avenir de la desserte.
 
En juin dernier, la délégation régionale de la compagnie aérienne Air France en Polynésie française avait publié une annonce auprès du service de l’emploi pour le recrutement de 23 personnels naviguant commerciaux (PNC) pour la base de Papeete. Parmi les prérequis, les candidats devaient être titulaires du baccalauréat, avoir une aptitude médicale physique et mentale en cours de validité, ou encore parler couramment l’anglais. Si la délégation régionale polynésienne d'Air France s'est curieusement refusée à répondre à nos questions sur ce sujet, nos recherches nous ont permis d'apprendre que 180 candidats ont déposé leur dossier au fenua. Sur ces inscrits, 70 ont été retenus pour passer des tests psychotechniques, jugés d'ailleurs difficiles” par les candidats contactés. Pour les oraux, seuls 36 candidats ont été reçus et 23 lauréats ont finalement bien été choisis. Les résultats sont tombés mercredi et ces futurs PNC doivent maintenant suivre une formation localement avant un séjour en métropole et une intégration dans les effectifs d'Air France au fenua. Toujours selon nos informations, deux groupes seront mis en place puisque certains lauréats ont déjà une expérience dans le métier. Au final, ces 23 nouveaux PNC devraient faire leur premier vol en mars prochain.
 
Les syndicats applaudissent
 
Ces embauches locales sont une revendication de longue date des syndicats, ayant même conduit par le passé à des mouvements de grève face à une crainte de suppression de la délégation locale. Interrogés à ce sujet, les délégués syndicaux polynésiens applaudissent la démarche, même s'ils affirment vouloir “rester prudents”. Kareen Rohi, de Otahi, affirme que “c’est une très bonne chose, je trouve cela très bien de la part d’Air France d’avoir recruté localement” car “cela faisait un bon moment” que le personnel attendait un recrutement pour la base de Papeete. Cette dernière dit espérer “de tout mon cœur que cela soit des autochtones, car il y a de super locaux qui ont l’étoffe et les jeunes aiment ce boulot”. Thierry Vongey de O oe to oe Rima et Evans Hargous de la CSIP sont moins prolixes. Ils insistent également sur le fait qu'il y ait “pour ce recrutement local des justificatifs d’années de présence” au fenua. “On ne va pas rester les bras croisés si on voit que ça ne fait pas trop local”. Rappelons néanmoins que les candidats devaient être inscrits à la CPS pour postuler et précisons également qu'une source ayant eu accès à la liste des lauréats mercredi insistait sur le fait que les patronymes polynésiens ne laissaient aucun doute sur l'origine, au moins familiale, des futurs PNC.
 

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun et Antoine Samoyeau le Jeudi 9 Février 2023 à 16:59 | Lu 9070 fois