Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Air France : L'USAF-UNSA menace de déposer un nouveau préavis de grève



Air France : L'USAF-UNSA menace de déposer un nouveau préavis de grève
PAPEETE, le 04 décembre 2017 - Alors que le personnel navigant d'air France et la direction avaient enfin signé un protocole d'accord de fin de conflit samedi, le syndicat USAF-UNSA annonce dans un communiqué de presse, lundi après-midi, la possibilité de déposer un nouveau préavis de grève.

Alors qu'Air France vient tout juste de sortir d'une grève de trois semaines, le syndicat majoritaire USAF-UNSA annonce, dans un communiqué de presse, la possibilité de déposer un nouveau préavis de grève. Entamée le 10 novembre dernier, la grève chez Air France a été levée samedi dernier en début de soirée. Un protocole a été signé entre la direction et les syndicalistes de l'Union syndicale à Air France (USAF).

Ainsi, le syndicat majoritaire du personnel navigant d'Air France indique, "16 heures à peine après la signature du protocole de fin de conflit qui opposait le personnel navigant commercial (PNC) représenté par le syndicat USAF-UNSA et la Direction d'Air France à Tahiti et à peine le Directeur des Ressources Humaines Amériques d'Air France dans l'avion retour pour la Métropole, la Direction locale Air France à Tahiti bafoue à nouveau les textes et Accords. Malgré les engagements de la maison mère qui, elle-même, ne semble pas comprendre, sans aucune pudeur ni état d'âme, la Direction locale rompt ses engagements. Depuis dimanche nous tentons en vain de joindre le Directeur qui ne donne aucune suite à nos demandes d'explication. Le personnel scandalisé et révolté ne comprend pas cette énième provocation. Le message ne semblant pas être passé et faute de correction immédiate de Paris, l'USAF-UNSA se verra contraint de déposer un nouveau préavis de grève pour violation des Accords."

De son côté le directeur régional de l'antenne Air France de Papeete assure ne pas avoir quitté son bureau de la journée de lundi : "je n'ai reçu ni email ni appelle téléphonique" de la part du syndicat USAF-UNSA, assure-t-il. Alex Hervet conteste sur le fond l'accusation faite par les syndicalistes à la direction locale de "rompre ses engagements", alors que le problème soulevé semble concerner le programme des rotations vers Paris : "Nous sommes dans une situation exceptionnelle de reprise de l'activité suite à la grève ; déposer un nouveau préavis n'apportera aucune solution", explique Alex Hervet en assurant qu'il est prêt à s'entretenir de tout cela avec les représentants de l'USAF-UNSA.

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Lundi 4 Décembre 2017 à 17:27 | Lu 7611 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués