Tahiti Infos

Agressions au Coco Beach : Sept jeunes déférés à Papeete


L'un des jeunes agressés avait été victime d'une fracture crânienne ©DR
L'un des jeunes agressés avait été victime d'une fracture crânienne ©DR
Tahiti, le 8 juillet 2021 - Sept jeunes de Moorea ont été déférés puis traduits devant le juge des libertés et de la détention ce jeudi. Ils sont soupçonnés d'être à l'origine des agressions commises à la sortie d'un événement privé sur le Motu Tiahura, le 26 juin dernier. L'enquête pour violences volontaires aggravées avait été ouverte par le parquet de Papeete quatre jours plus tard, suite au dépôt de plainte de la mère de l'une des victimes.

Suspectés d'être impliqués dans les violentes agressions au Motu Tiahura le 26 juin dernier, sept jeunes originaires de l'île de Moorea ont été déférés devant le Procureur de la République de Papeete, ce jeudi, à l'issue de leur placement en garde à vue.

Entamés ce matin, les entretiens se poursuivaient encore cet après-midi. Le parquet a requis un placement en détention provisoire à l'encontre des cinq suspects majeurs, qui ont été traduits en fin de journée devant le juge des libertés et de la détention. Leur jugement en comparution immédiate est porté au 2 septembre prochain. Les deux autres mis en cause, mineurs, seront quant à eux convoqués devant le juge des enfants, à une date ultérieure qui reste indéterminée.

Peine de 7 ans encourue

Plusieurs témoignages de témoins, présents sur la plage du motu à la fin de l'événement privé au Coco Beach, ont contribué à la réussite de l'enquête. Celle-ci avait été ouverte suite au dépôt de plainte de la mère d'une victime auprès de la brigade de gendarmerie de Punaauia. Un des amis de sa fille s'était vu prescrire 21 jours d'interruption temporaire de travail pour une fracture crânienne.

Si la qualification de "violence aggravée par deux circonstances suivie d'incapacité supérieure à 8 jours" est retenue dans les poursuites, les mis en cause majeurs encourent une peine allant jusqu'à 7 ans d'emprisonnement délictuel. 
 


Rédigé par Valentin Guelet le Jeudi 8 Juillet 2021 à 17:44 | Lu 20467 fois