Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Affaire « Papy Fat » : peines réduites en appel



PAPEETE, le 7 décembre 2018 - Au terme d’une semaine de procès à huis clos, la cour d’assises de Papeete a rendu son verdict dans le cadre de l’affaire « Papy Fat ». Les accusés, qui étaient poursuivis pour « vol avec violence ayant entraîné la mort sans intention de la donner, ont été condamnés à des peines comprises entre 10 et 16 ans de réclusion.

Le 21 juillet 2008, en début de soirée, la fille de Chong Sing Thong Fat, dit « Papy Fat», s’était présentée à la gendarmerie pour signaler la disparition inquiétante de son père. Déposé en ville le matin même pour acheter un meuble, le vieil homme de 82 ans, qui était en possession de 40 000 Francs, n’avait pas regagné son domicile. Les témoignages recueillis avaient permis d’établir que Papy Fat s’était trompé de bus et avait finalement décidé de rejoindre son quartier en passant par la montagne. Quatre ans après les faits, un témoignage avait relancé l’enquête, permettant ainsi l’arrestation d’un individu qui avait mené les enquêteurs à l’endroit où était enterré le cadavre de la victime. Trois autres jeunes hommes, dont deux mineurs, avaient également été interpellés.

Les quatre accusés avaient alors reconnu avoir volé le vieil avant de l’abandonner dans la montagne. Le lendemain, ils auraient retrouvé la victime morte et auraient décidé de l’enterrer afin de ne pas être accusés d’un crime qu’ils n’auraient pas commis.

10 à 16 ans de réclusion

Lors du premier procès, la Cour d’assises avait condamné Nick Materai à 20 ans de prison, Sylvestre et Johnson Pau à 18 ans de prison et Raunui Faatau à 15 ans de prison.

Au terme de du procès en appel qui s’est achevé ce vendredi, la cour d’assises a prononcé des peines moins importantes : Nick materai a été condamné à 16 ans de prison, Johnson Pau à 14 ans, Sylvestre Pau à 16 ans et Rainui Faatau à 10 ans.

Rédigé par Garance Colbert le Vendredi 7 Décembre 2018 à 15:16 | Lu 2956 fois





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués