Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



ATN non concernée par les problèmes des Dreamliner



ATN non concernée par les problèmes des Dreamliner
Tahiti, le 15 juillet 2021 - Les quatre Boeing 787-9 opérés par la compagnie Air Tahiti Nui ne sont pas concernés par le problème de fabrication récemment identifié sur le nez des Dreamliner, rassure la compagnie aérienne locale.
 
L’agence gouvernementale chargée de la réglementation et des contrôles de l'aviation civile aux États-Unis (FAA) a annoncé lundi que l’identification de problèmes "autour du nez" de Boeing 787 Dreamliner, déjà assemblés mais non encore livrés, nécessitait des corrections par le constructeur aéronautique. Une annonce susceptible de jeter un doute sur la sécurité des vols assurés par Air Tahiti Nui qui opère actuellement quatre Dreamliner. Mais contactée jeudi, la compagnie au tiare se veut catégorique et rassurante.
 
Air Tahiti Nui opère en effet exclusivement sur des Boeing 787-9 Dreamliner, depuis le renouvellement complet de sa flotte commerciale entre 2015 et 2019. Comme le souligne le directeur général de la compagnie aérienne locale, le problème récemment identifié par la FAA sur le nez des Dreamliner est apparu "lors de contrôles qualités et ne concerne que les avions qui sont actuellement en cours de fabrication pour des livraisons futures". Ce problème de fabrication n’a au demeurant "aucune conséquence" sur la sécurité de ses vols commerciaux, assure Mathieu Bechonnet. Dans le communiqué diffusé lundi, l’agence gouvernementale américaine précise en effet qu’aucune inspection n’a été décidée à ce stade pour les appareils déjà en service dans les compagnies aériennes, soulignant que le problème ne présente "pas de menace immédiate pour la sécurité des vols".
 
"Au moindre risque, nous aurions été arrêtés"
 
L’avionneur Boeing s’est en attendant engagé à corriger ce vice de fabrication sur tous les appareils concernés, avant de reprendre les livraisons. Mais la FAA n’exclut pas lundi que, sur la base des données à venir, de modifications similaires doivent être apportées aux 787 déjà en service commercial. Une affaire à suivre, donc. Pour l’instant, constate Mathieu Bechonnet, cette alerte n’a donné lieu à l’envoi d’aucune consigne de navigabilité spéciale : "Il faut savoir que l’aérien est un domaine d’activité très contrôlé. Nous avons une autorité de tutelle, la Direction générale de l’aviation civile, qui est extrêmement vigilante. Au moindre risque pour la sécurité des vols, nous aurions immédiatement été arrêtés."

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Jeudi 15 Juillet 2021 à 11:28 | Lu 2875 fois





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 23 Septembre 2021 - 17:04 ​Village Tahitien : Retour à zéro

Mercredi 22 Septembre 2021 - 20:22 La rééducation, l'autre combat

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus | Divers