Tahiti Infos

A l'école du vélo dans les communes de Moorea


Moorea, le 27 octobre 2021 - Des ateliers de sensibilisation sur le thème du “savoir rouler à vélo” sont organisés cette semaine dans les différentes communes associées de Moorea. Le but de la municipalité de l’île sœur, initiatrice de cette action, est de sensibiliser les jeunes sur les attitudes ainsi que les gestes à adopter lors de la conduite d’un vélo, en particulier sur la route.

La commune de Moorea-Maiao, en partenariat avec la Fédération tahitienne de cyclisme, organise depuis mardi et jusqu'à vendredi, une semaine de sensibilisation et de prévention auprès du jeune public sur les thèmes tournant autour de “l’utilisation du vélo en toute sécurité et la sensibilisation à utiliser d’autres moyens de déplacement”. A cette occasion, des enfants de 6 à 11 ans des différents quartiers prioritaires de Moorea vont bénéficier des ateliers de prévention sur les risques existants lors de l’utilisation d’un vélo. “Il s’agit, lors de ces ateliers, de faire parler la sécurité avant tout et de sensibiliser les enfants afin qu’ils comprennent ce que c’est que le vélo. Le vélo n’est pas un jouet. C’est même un objet qui peut être dangereux. Il faut donc qu’ils respectent toutes les mesures de sécurité et le code de la route”, explique Hervé Arcade, conseiller technique de la Fédération tahitienne de cyclisme. Il ajoute : “on a commencé sur le freinage, le seul moyen de s’arrêter. On leur fait comprendre qu’on ne freine pas avec les pieds et qu’il faut pratiquer le vélo avec le casque pour avoir au moins une chance de s’en sortir en cas d’accident.

​Des attitudes dangereuses


Ces séances de sensibilisation sont toujours aussi importantes au vu des mauvaises attitudes des jeunes conducteurs de vélo. “On constate bien que les enfants et les jeunes pratiquent le vélo de manière inconsciente. Ils roulent sans avoir de casque dans le sens inverse de la circulation et sont le plus souvent à deux sur un même vélo : un sur le guidon ou un qui est assis derrière. On essaie donc de passer dans les quartiers et dans les communes pour faire passer ce message de sécurité”, ajoute le conseiller technique.
Outre l’apprentissage des gestes de sécurité, le but de cette action est aussi de promouvoir l’activité physique auprès de ces jeunes, voire de repérer pour la Fédération tahitienne de cyclisme des jeunes à fort potentiel. “Le but de cette manifestation est aussi de retrouver des gamins qui n’ont pas forcément le choix d’avoir des vélos ou de faire des activités physiques et sportives. C’est un travail sur la sécurité, mais aussi sur l’oisiveté des gamins pendant les vacances scolaires. Cela nous permet aussi de détecter peut-être des futurs champions comme Julian Alaphilippe, c'est-à-dire des futurs jeunes qui pourraient avoir le potentiel pour pratiquer du vélo dans la discipline du VTT, du BMX ou du vélo sur route”, précise Hervé Arcade.
Après Afareaitu, Papetoai et Paopao, les ateliers se dérouleront dans la salle polyvalente de Haapiti jeudi avant de clôturer dans la salle polyvalente de Afareaitu vendredi.

Rédigé par Toatane Rurua le Mercredi 27 Octobre 2021 à 15:04 | Lu 382 fois