Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


A bord du Xiang Yang Hong 1 en escale à Papeete



PAPEETE, le 29 mars 2018- C’est à l’occasion d’une escale à Papeete que Tahiti Infos a été invité par Monsieur Shen Zhiliang, Consul de Chine en Polynésie française à découvrir le Xiang Yang Hong 1. Considéré comme étant le bateau le plus avancé en terme de technologies, ce navire scientifique a quitté la Chine en août dernier et terminera un tour du monde le 20 mai prochain.

Le navire Xiang Yang Hong 1 est un navire de recherches océaniques construit en 2016 qui effectue actuellement le premier tour du monde de recherches scientifiques sous pavillon chinois . Le bateau a une longueur totale de 100m et un faisceau de 18m. Son tonnage est de 4813 tonnes. Les autorités chinoises affirment que ce navire entièrement automatisé pourrait être utilisé par un seul marin.

Le laboratoire du bateau est concentré sur les recherches concernant les océans, l’eau, la mer, le changement climatique, l’influence de la surpêche, la salinité des océans... Les équipes scientifiques observent les vagues, les houles, les courants, la salinité des océans, les fonds sous-marins.. Equipé d’un dispositif de télé-détection extrêmement performant capable de scruter les océans et d’effectuer des prélèvements à des profondeurs pouvant atteindre 10 000 mètres, il possède également à son bord des radars et des ondes pouvant effecteur des mesures aériennes jusqu’à 20 000 mètres d’altitude. Il possède un bras articulé capable de supporter jusqu’à 30 tonnes de charge et pouvant s’incliner à 170 °. Notons également une perceuse pouvant perforer un rocher de 10 m d’épaisseur

Le navire, en provenance du Chili, a effectué une escale technique à Papeete jeudi, mais dans les eaux polynésiennes, l’équipage assure que le bateau est resté « aveugle », qu’aucun prélèvement n’a été effectué et qu’aucunes données n’ont été effectuées, dans le respect des règles de la ZEE. « Les clichés que vous voyez ici ont été effectués en dehors des eaux Polynésiennes" nous a précisé ce chercheur, "nous n’avons pas d’autorisations pour effectuer des données dans la ZEE. "



Shen Zhiliang, Consul de Chine en Polynésie française


Le capitaine du bateau Monsieur YU Qijun


Un accueil tout en musique



Rédigé par () le Jeudi 29 Mars 2018 à 15:37 | Lu 2212 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués