Tahiti Infos

A Tia Porinetia : Teva Rohfritsch assuré de se présenter à Punaauia


A Tia Porinetia : Teva Rohfritsch assuré de se présenter à Punaauia
PAPEETE, jeudi 21 mars 2013 – Le recours déposé par Jean-Claude Tuaiva pour réclamer la radiation de Teva Rohfritsch de la liste électorale de la commune de Punaauiale a été rejeté pour cause d’irrecevabilité, ayant été déposé hors délai.

Le Tribunal de première instance de Papeete a rendu son jugement en dernier ressort ce matin, condamnant en outre le député Tahoera’a Huira’atira à s’acquitter, au bénéfice du leader de A Tia Porinetia, de la somme de 250 000 Fcfp au titre des frais de procédure.

La requête du député orange avait été déposée le 1er mars dernier au greffe du Tribunal d’instance. Le plaignant y alléguant que l’inscription de Teva Rohfritsch sur la liste électorale datait du 28 décembre 2012 et que ce dernier n'avait pas 6 mois d'ancienneté de résidence dans la commune, en dépit d'un certificat délivré par la mairie de Punaauia.

Pourtant, le 10 janvier, les listes électorales de Punaauia avaient été validées par la commission administrative et déposés au secrétariat de la mairie de Punaauia.

C'est la présence de Teva Rohfritsch sur ses listes que Jean-Claude Tuaiva avait choisi de contester. Mais, au terme de l’article R.13 alinéa 2 du Code électoral "les recours (…) doivent être exercés entre la notification de la décision et le dixième jour suivant la publication". C'est-à-dire le 20 janvier au plus tard, pour ce cas particulier.

La plainte de Tuaiva est arrivée hors-délai de 39 jours, ce qui lui a valu d’être frappée d’irrecevabilité par le Tribunal sans que la requête ne soit évoquée au fond.

COMMUNIQUE DE A TIA PORINETIA

- - - -

"Tahoeraa Huiraatira ou Quand les coups bas remplacent le programme"

Voilà, justice vient d'être rendue dans la décision qui opposait le député amnésique, TUAIVA Jean-Paul, à Teva ROHFRITSCH , accusé à tort, de ne pas habiter sur le lieu de son inscription sur les listes électorales.

Le juge a clairement donné raison à Teva ROHFRITSCH sur l'irrecevabilité du recours déposé et de plus, a condamné le représentant du Tahoeraa Huiraatira à une amende de 250 000 xfp.

Outre la conclusion juridique de cette affaire, les électeurs peuvent s'interroger sur les méthodes employées par le Tahoeraa Huiraatira pour évincer par tous les moyens, ceux qui peuvent représenter un risque pour leurs intérêts.

Ces actes sont inqualifiables, d'autant plus qu'ils sont manigancés par des personnes qui réservent aux médias leurs beaux discours d'union, pendant qu'en coulisse, ils font tout pour traîner dans la boue tous ceux qui représentent une menace au retour de l'ancien chef.

D'autre part, le représentant du Tahoeraa Huiraatira oublie bien vite qu'il doit son siège de député à Teva ROHFRITSCH devant qui il a fait la danse du ventre pour recueillir ses voix au deuxième tour des dernières élections législatives.

Lors de ces élections legislatives,Teva ROHFRITSCH avait pris l’engagement de défendre le candidat autonomiste du deuxième tour, afin de faire barrage au candidat de l’UPLD Tauhiti NENA. Jean- Paul TUAIVA aurait-il fait de même ? Rien n’est moins sûr, lui qui semble avoir la mémoire bien courte…

Personne n'est dupe quant à la manipulation de Jean-Paul TUAIVA, qui n'a même pas pris le temps de réfléchir à sa propre situation puisqu'il semblerait que son domicile géographique ne lui permette pas d’avoir le statut d’électeur de la commune de Punaauia.

Une fois encore, chacun devra réfléchir sérieusement à la ritournelle chantée par le Tahoeraa Huiraatira, à qui veut l'entendre, sur l'air du "c'était mieux avant".


Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Jeudi 21 Mars 2013 à 15:12 | Lu 2587 fois