Tahiti Infos

A Rangiroa, "on n'avait jamais vu ça"


Les inondations ont lieu à des scènes inédites : va'a et paddle ont pu circuler au milieu de la chaussée samedi à Rangiroa ! Crédit photo : Areva Christine / Facebook
Les inondations ont lieu à des scènes inédites : va'a et paddle ont pu circuler au milieu de la chaussée samedi à Rangiroa ! Crédit photo : Areva Christine / Facebook
PAPEETE, le 27 février 2016. Dans la nuit de vendredi à samedi, de fortes pluies se sont abattues sur Rangiroa. "Du jamais-vu" selon les habitants. De fortes pluies sont encore à craindre dans les prochaines heures.



En se réveillant samedi matin, les habitants de Rangiroa ont découvert un paysage qu'ils n'ont pas l'habitude de voir. Les villages de Avatoru et Tiputa ont été recouverts d'eau. Une quarantaine de maisons ont été inondées. "Depuis 50 ans que je vis à Rangiroa, c'est la première fois que je vois ça. Nous avons eu jusqu'à 65 centimètres d'eau !", confiait samedi après-midi Teina Maraeura, alors qu'il était aux côtés des agents communaux. Ceux-ci étaient à pied d'œuvre pour creuser des petits caniveaux pour permettre à l'eau de s'évacuer.

En se levant, Heiata Natua a été surprise. Elle a fait le tour du village de Avatoru et constaté que le stade avait plus des allures d'étang que d'espace de jeux pour les passionnés du ballon rond. "On ne s'attendait pas à ces inondations", confie-t-elle. "L'école primaire a été inondée", ajoute-t-elle. Le tavana a pris la décision de fermer l'établissement scolaire lundi : "Il y a beaucoup de choses qui ont été mouillées à l'intérieur", décrit-il (lire réaction ci-contre). "Elle ne pourra donc pas être ouverte lundi. En revanche, le collège pourra bien ouvrir ses portes. Seule la cantine a été touchée par les inondations. Les élèves internes étaient bien à l'abri pendant les fortes pluies."
Les voitures circulaient difficilement samedi matin en raison du niveau d'eau, certains avaient donc choisi de se déplacer en va'a et même en paddle, ce qui a donné lieu à des scènes inédites : des automobilistes croisant paddlers et rameurs !

L'eau a mis plusieurs heures avant de s'évacuer. Crédit photo : Areva Christine / Facebook
L'eau a mis plusieurs heures avant de s'évacuer. Crédit photo : Areva Christine / Facebook

Teina Maraeura, maire de Rangiroa : "Jusqu'à 65 centimètres d'eau !"

"Ces derniers jours, nous n'avions pas eu beaucoup de pluie alors qu'il y en a eu beaucoup à Tahiti. Mais dans la nuit de vendredi à samedi, à partir de 2 heures du matin, il s'est mis à tomber de grosses gouttes. Les villages de Avatoru et de Tiputa ont été inondés. Près d'une quarantaine de maisons ont été touchées. Le niveau de l'eau a commencé à diminuer mais ce n'est pas encore fini. Dans certains endroits, l'eau n'arrive pas à s'évacuer. Nos agents sont en train de creuser des petits caniveaux pour permettre à l'eau de s'évacuer.
L'école primaire a été inondée. Il y a beaucoup de choses qui ont été mouillées. Elle ne pourra donc pas être ouverte lundi. En revanche, le collège pourra bien ouvrir ses portes. Seule la cantine a été touchée par les inondations. Les élèves internes étaient bien à l'abri pendant les fortes pluies. Depuis 50 ans que je vis à Rangiroa, c'est la première fois que je vois ça. Nous avons eu jusqu'à 65 centimètres d'eau !"
Propos recueillis samedi après-midi


Vidéo de Rangiroa (Crédit : Heiata Natua)


Rédigé par Mélanie Thomas le Samedi 27 Février 2016 à 16:38 | Lu 8678 fois