Tahiti Infos

À Moorea, des outils pour combattre les addictions


 Tahiti, le 9 mai 2024 - Une formation sur les addictions a été organisée en début de semaine au bénéfice des associations de jeunesse et sportives de Moorea. L’objectif pour la Direction de la Jeunesse et des Sports est de donner les outils nécessaires aux acteurs de terrain pour faire de la prévention et accompagner les jeunes souffrant d’addictions.
 
La Direction de la Jeunesse et des Sports a organisé lundi et mardi derniers, à l’attention du monde associatif, une formation sur les différents types d’addictions, telles que le tabagisme, la consommation de drogues, d’alcool ou encore l’addiction aux écrans. La sensibilisation s’est déroulée dans les locaux de l’Espace conseil de l’insertion et de la vie associative de Moorea-Maiao et a bénéficié à une quinzaine de membres de différentes associations sportives et de jeunesse de l’Île Sœur. Etaient notamment inscrits des représentants des associations de jeunesse comme Puna Reo Piha’e’ina, Arii Heiva Rau et Les Petits Princes de Aimeho ainsi que des dirigeants de clubs sportifs comme Temanava ou Tohiea. L’objectif était de les informer sur le phénomène des addictions et de les préparer à accueillir et sensibiliser les jeunes sur les méfaits des substances addictives pour la santé. “L’idée était de voir quelles actions pouvaient lancer les directeurs de centre de vacances, de colonie de vacances et de camps d’ados en faveur des jeunes qu’ils accueillent. Les addictions constituent un fléau dans notre société. On voit que les choses deviennent de plus en plus graves et qu’on a du mal à juguler cette problématique”, constate Irmine, intervenante et psychologue au Centre de préventions et de soins aux addictions.
 
“Recrudescence de la consommation d’alcool et de drogue”
 
Le phénomène d’addiction semble en effet se développer sur l’île de Moorea, d’où la nécessité de bien former ces acteurs de la jeunesse. “Au vu d’un diagnostic déjà réalisé avec la commune de Moorea-Maiao sur la jeunesse, on a bien constaté la recrudescence de la consommation d’alcool et de drogue chez nos jeunes. On a donc voulu sensibiliser cette jeunesse en passant par le tissu associatif. Il s’agit, avec les psychologues intervenantes à cette formation d’aider ces associations en leur fournissant des outils dans le but d’endiguer ce fléau en appréhendant les jeunes en proie à une addiction et désireux de s’en sortir. Une fois que l’on est dépendant de ces drogues, ce n’est pas facile de s’en sortir sans soutien moral et psychologique”, explique Tuatahi Tefaatau, responsable du service de la Jeunesse et des sports à Moorea.
 
Les stagiaires étaient pour leur part satisfaits à l’issue de ces deux jours de formation et semblent prêts à agir dans leurs structures respectives, comme en témoignent Monia Toomaru, vice-présidente du club de football Tohiea FC : “On a appris comment être à l’écoute de ces victimes et également comment les sensibiliser, les accompagner… Le travail commence dans ma maison, puisque j’ai une adolescente de 15 ans chez moi et que ce sont les tranches d’âges les plus fragiles. Je vais devoir aussi travailler chez mes voisins, dans ma paroisse et aussi dans mon club pour faire de la prévention et accompagner ceux qui en souffrent”, programme-t-elle.

Rédigé par Toatane Rurua le Jeudi 9 Mai 2024 à 10:17 | Lu 2439 fois