Tahiti Infos

À Amanu, des habitants attendent l'électricité depuis 2 ans


Hao, le 11 octobre 2021- Sur l’atoll de Amanu aux Tuamotu, sept foyers sont dans l’attente de leur compteur électrique et pour certains d’entre eux, cela dure depuis deux ans. Très pénalisés dans leur quotidien, les habitants concernés attendent des réponses et espèrent des actes de la part de la commune.
 
Commune associée de Hao dont il est distant de 19 km à vol d’oiseau, l’atoll de Amanu compte environ 190 habitants regroupés pour la plupart dans le village de Ikitake. L'île, de 32 km de long sur 10 de large, possède un lagon de 240 km2 accessible par une double passe située à l’ouest.
 
La commune de Amanu possède un groupe électrogène qui fournit de l’électricité à la population de l’île via un système de cartes prépayées appelées cash-power. La commune est donc le seul organisme compétent qui gère l’approvisionnement en électricité. Lorsqu’une habitation est nouvellement crée sur l'atoll, le propriétaire de fare est doté, moyennant finances, d’un compteur électrique cash-power, fourni par la commune. Il sera ensuite relié au réseau électrique communal.

Sept foyers privés d'électricité

Ce n'est pas le cas de tout le monde. En effet, des foyers attendent leur compteur et pour certains d’entre eux, depuis près de deux ans. La commune de Hao semblant ne pas entendre leurs doléances. La construction de leur nouveau fare est terminée mais il ne peuvent pas totalement en profiter sans électricité puisqu'ils ne peuvent pas disposer d'un congélateur pour stocker la nourriture ni d'éclairage pour manger le soir…le confort basique d'une habitation en 2021.
 
Sur un atoll éloigné comme Timanu, l'autre nom de Amanu, la population est habituée à s’adapter à la situation. Une attente de quelques mois pourrait être acceptable. Mais après deux ans, c’est l'incompréhension. Alors la solidarité s’organise, certains habitent dans la famille en attendant, d’autres occupent leurs logements uniquement pour dormir la nuit et mangent chez le voisin ou un ami. Beaucoup plus dangereux… certains n’ont pas hésité à brancher le courant chez eux sans compteur à l’aide d’une simple rallonge électrique et de dominos branchés chez un proche augmentant ainsi les risques d’incidents électriques.

Courriers sans réponse

Il y a deux ans déjà, lors de la dernière campagne électorale et notamment lors du passage à Amanu de la candidate Yseult Ferry-Butcher, devenue maire depuis, le problème des compteurs électriques a été soulevé et des engagements ont été pris afin d’y remédier. Depuis, des maisons sont sorties de terre à Amanu mais toujours pas de compteur à l’horizon. Aujourd’hui pour eux cette électricité devient vitale, une véritable préoccupation quotidienne.
 
Ce sont donc à présent sept foyers qui ne sont pas reliés à l’électricité et attendent des réponses à leurs nombreuses demandes par courrier, par email, ou via le maire délégué de Amanu. La dernière réponse reçue date de juillet, il y a quatre mois. La commune de Hao leur assurait que les compteurs arriveraient par le prochain bateau. Depuis, une bonne dizaine de bateaux sont passés et toujours pas de compteur. Ni de réponse de la part de la commune, comme l'explique Mélodie, une habitante de Amanu concernée par ce problème : “Cela fait onze mois donc presque un an qu’on a fait la demande à la commune de Amanu-Hao de nous fournir de l’électricité et aujourd’hui toujours rien. Les bateaux passent et repassent et toujours rien. Mes courriers à la commune restent sans réponse, à un moment donné il faut répondre à nos demandes. On essaie tous de chercher un moyen pour avoir de l’électricité comme si on cherchait de l’or ! Pouvez-vous vous imaginer une seule seconde sans électricité et ce pendant près de deux ans, en 2021 ?”  Contactée, la commune n'a pas souhaité s'exprimer pour l'instant.

Rédigé par Teraumihi tane le Lundi 11 Octobre 2021 à 15:32 | Lu 1140 fois