Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



À 10 ans, l’école de danse Li Yune donne son 1er gala



TAHITI, le 27 juillet 2020 - Yvette Cheong a fondé l’école de danse chinoise Li Yune il y a dix ans. Pour "marquer le coup", elle propose un gala au Grand théâtre de la maison de la culture. Sur scène, ses élèves évolueront avec des danseuses et danseurs de l’école Maktub, avec les All in one et Erwan Covic. Le public aura par ailleurs la chance d’entendre Tommy Yeung jouer du violon chinois.

"C’est la première fois que l’école présente un gala. Mais cela fait dix ans qu’on existe et j’ai voulu marquer le coup", raconte Yvette Cheong, épouse Amouy. L’école s’appelle Li Yune et compte, selon la période, entre trente et quarante élèves qui ont de 3 ans à 70 ans. Jusqu’alors elle ne donnait des représentations qu’à l’occasion des festivités du nouvel an chinois, au temple Kanti.

Sur scène, ils seront une cinquantaine le jour J. Il y aura également un instrumentiste, Tommy Yeung. Il joue du violon chinois depuis deux ans. Yvette Cheong l’a sollicité pour qu’il interprète deux morceaux (voir encadré).

Le spectacle se déroulera en deux parties. D’abord le spectateur entrera dans un monde féérique avec la légende de Butterfly lovers. "Cela sera surtout des démonstrations de ce que les filles apprennent à l’école", précise Yvette Cheong. Elles présenteront notamment ce qu’elles ont retenu du stage effectué à San Francisco en février.

La danse chinoise se divise en deux catégories. Les danses traditionnelles de différentes régions du pays ou bien la danse classique qui rappelle des mouvements de gymnastique.

En deuxième partie, l’école, avec les All in one, des élèves de l’école Maktub et de l’école Etuahi, racontera une histoire. "Nous irons à la rencontre d’un amour interdit entre un Général et une Princesse. Entre séduction, jalousie et combats, ils devront faire face aux épreuves mais leur amour sera plus fort et restera éternel."

Erwan Covic a également été invité à participer au spectacle. Il partage son temps entre la Polynésie et le Temple Shaolin en Chine. Il fera des démonstrations de son art, devenu philosophie de vie.

Yvette Cheong danse depuis toute petite. Elle a fréquenté l’école chinoise du Koo Men Tong. "J’avais pour professeur Rose Yao et avec elle, de fil en aiguille, j’ai découvert la danse, puis l’enseignement de la danse."

Elle a fait des stages à Taïwan pour parfaire sa pratique avant de songer à ouvrir son école à Tahiti. Avec ses élèves, elle s’apprête à vivre un grand moment en dévoilant des disciplines encore confidentielles.

Une prestation unique de violon chinois

Tommy Yeung est un jeune et brillant musicien, depuis toujours ou presque. Il vient tout juste d’obtenir son Diplôme d’études musicales mention très bien (ancienne médaille d’or) en violon au Conservatoire artistique de la Polynésie française. Il est aussi l’un des rares pratiquants, sinon le seul, de violon chinois en Polynésie.

"J’ai découvert cet instrument lors du passage d’un groupe d’étudiants il y a quelques années. Lesquels présentaient des instruments de musique traditionnelle chinoise. J’ai tout de suite aimé le son."

Lors de l’année scolaire 2018-2019, il a pu profiter d’un échange culturel en Chine, à Shanghai, et a saisi l’occasion pour prendre ses premiers cours car, en Polynésie, personne n’enseigne la pratique de cet instrument. "J’ai pris trois cours d’une heure."

Le violon chinois ne compte que deux cordes, deux fois moins qu’un violon classique. "Même s’il y a beaucoup de points communs entre les deux instruments, les techniques de l’archet sont différentes."

De retour en Polynésie, il a travaillé avec des tutoriels en ligne. Quelques mois plus tard, il a passé ses vacances à Taïwan où il a pris sept cours supplémentaires pour avancer sur les apprentissages de base.

Depuis, il apprend seul en espérant un jour pouvoir reprendre des cours auprès d’un professeur.

La directrice de l’école de danse Li Yune l’a sollicité pour qu’il intervienne lors du spectacle. Il interprétera deux morceaux.
À la rentrée, il passera en terminale. Il souhaite devenir avocat d’affaires.

Pratique

Grand théâtre de la Maison de la culture
Samedi 1er août.
Accueil à 19 heures.
Tarif : à partir de 1 500 Fcfp pour les enfants.

Yvette Cheong, épouse Amoux, a fondé l'école.
  • Yvette Cheong, épouse Amoux, a fondé l'école.
  • Répétition.
  • Répétition.
  • Répétition.
Contacts

87 73 21 58
LI YUNE Ecole de Danse Chinoise

Rédigé par Delphine Barrais le Lundi 27 Juillet 2020 à 10:10 | Lu 1375 fois






Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 2 Août 2020 - 18:34 Le groupe Major Lazer à Tahiti le 29 août

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus