Tahiti Infos

634 suspensions de permis de conduire en 2020


A titre de comparaison, les contrôles effectués en 2019 ont amené la cellule de restrictions du droit de conduire à procéder à 711 suspensions administratives du permis de conduire.
A titre de comparaison, les contrôles effectués en 2019 ont amené la cellule de restrictions du droit de conduire à procéder à 711 suspensions administratives du permis de conduire.
Tahiti, le 10 février 2021 - Le conseil des ministres a dressé, mercredi, le bilan des actions de sensibilisation à la sécurité routière menées pour l’année 2020. Les contrôles de la gendarmerie et de la police ont notamment abouti à 634 suspensions administratives du permis de conduire, dont 585 pour conduite sous un état alcoolique. 

Après la présentation, mercredi dernier, par les services de l'Etat des chiffres de la délinquance en 2020, le conseil des ministres a dressé, ce mercredi, le bilan des actions de sensibilisation à la sécurité routière menées l'année dernière. En 2020, le bilan chiffré de la sécurité routière est de 112 accidents ayant occasionné 137 blessés et 29 décès. Ce qui représente une diminution de 7% des accidents et de 1,5% des blessés, comme le précise le compte-rendu du conseil des ministres. Le nombre de décès reste pour sa part identique à celui de 2019. 

Parallèlement aux actions de prévention, des contrôles routiers ont été effectués par la gendarmerie nationale en Polynésie française et la Direction de la sécurité publique (DS). Ces contrôles ont abouti à 634 suspensions administratives du permis de conduire, dont 585 suspensions pour conduite sous un état alcoolique. Neuf suspensions ont concernés des conduites en état d’ivresse manifeste,  douze suspensions pour refus de se soumettre aux dépistages et aux vérifications alcoolémies et/ou stupéfiants. Enfin 30 suspensions étaient dues pour conduite sous l’influence de stupéfiants.

À titre de comparaison, les contrôles effectués en 2019 ont amené la cellule de restrictions du droit de conduire à procéder à 711 suspensions administratives du permis de conduire.

Le conseil des ministres indique par ailleurs qu'au titre de l'année 2020, les opérations de sensibilisation à la sécurité routière ont coûté un peu plus de 5 millions Fcfp à la Polynésie française. Cette somme a été consacrée essentiellement à la création de contenu, à l’édition de supports de type affiches et dépliants et à leur diffusion au travers de campagnes de sensibilisation auprès du grand public.

Rédigé par D'après communiqué le Mercredi 10 Février 2021 à 17:50 | Lu 1122 fois