Tahiti Infos

5,6 millions pour le Téléthon, malgré la conjoncture économique


Tahiti, le 8 février 2021 – Le Téléthon 2020 a permis de glaner 5,6 millions de Fcfp malgré la conjoncture économique. Une belle surprise pour le coordinateur qui tablait sur 3 millions vu que 90% des manifestations ont été annulées et que la production de tee-shirts a été divisée par deux.
 
Malgré la crise, les Polynésiens ont donné. En témoigne la somme récoltée pour le Téléthon en 2020. Soit 5,6 millions de Fcfp. Si on est loin des 9 millions de 2019, ou des 12 millions record de 2018, pour le coordinateur de l'Association française pour la myopathie (AFM) Téléthon en Polynésie, Serge Le Naour, "c’est un chiffre très raisonnable compte tenu de la conjoncture". Car près de 90% des manifestations ont été annulées, essentiellement des compétitions sportives.

Même cas de figure pour le nombre de tee-shirts, divisé par deux du fait de la raréfaction des partenaires qui financent leur fabrication. "On avait 4 500 tee-shirts au lieu des presque 9 000 des années précédentes, précise le coordinateur. Avec ces deux éléments là en moins je tablais sur 3 millions de collecte, c’était l’objectif à atteindre". Dans ce contexte, les organisateurs ont même hésité à maintenir l’événement caritatif en 2020. "Finalement on a bien fait de le maintenir, confie Serge Le Naour. Notamment parce qu’il faut qu’il y ait une continuité temporelle sinon les gens passent à autre chose, et c’est très difficile de relancer la machine."

Il note par ailleurs le succès du standard 44 36 37 par rapport aux années précédentes, "sans doute des personnes qui n’ont pas pu participer à une manifestation, ou qui n’ont pas pu se déplacer" commente le coordinateur. Certaines manifestations organisées sur le tard, notamment dans les écoles, ont également bien fonctionné, faisant dire au coordinateur que la collecte du Téléthon a été "sous-estimée".

Reconnaissant, le coordinateur en profite pour remercier "l’ensemble des partenaires qui ont concrètement contribué au succès" des 4 et 5 décembre au bénéfice de la recherche pour les myopathies et les maladies rares, et ce, "malgré une conjoncture difficile". Le rendez-vous est donné en 2021, pour la 23e édition, avec un nouveau coordinateur. Serge Le Naour ayant annoncé vouloir tirer sa révérence cette année.
 

Rédigé par Esther Cunéo le Lundi 8 Février 2021 à 11:28 | Lu 669 fois