Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



43 casques bleus fidjiens détenus au Golan



SUVA, vendredi 29 août 2014 (Flash d’Océanie) – Au moins 43 soldats fidjiens participant à la force de maintien de la paix de l’ONU dans les hauteurs du Golan (Syrie) ont été capturés et sont toujours depuis retenus par un groupe « non-étatique », a confirmé l’armée fidjienne vendredi.

Le général de brigade Mosese Tikoitoga, Commandant en chef des forces armées fidjiennes, a toutefois voulu rassurer vendredi quant aux conditions de détention de ses hommes dans les plateaux du Golan, à la frontière entre la Syrie et Israël.
Les 43 hommes, qui se trouvaient affectés au « poste 27 », sont « en sécurité et en bonne santé », a-t-il précisé vendredi au cours d’une conférence de presse survenue après un échange d’informations avec les Nations-Unies.

L’organisation internationale, dont le Secrétaire Général Ban Ki-moon a depuis exigé la libération « immédiate et sans condition », est actuellement engagée dans des pourparlers « pacifiques » avec les groupes présumés responsables de cet acte.
Selon le Général Tikoitoga, l’incident serait survenu après une brève « confrontation » entre les casques bleus et un groupe de rebelles encore mal identifié, dans la petite localité de Al-Quanaytirah, point de passage forcé entre la Syrie et Israël.
Les Fidjiens se trouvaient à bord d’un convoi de trois véhicules blindés de la force onusienne d’observation du désengagement, jeudi, aux alentours de 7h30 locales.

Le groupe présumé responsable de cette action est arrivé au poste 27, au nombre de quelque 150 hommes armés à bord de trois véhicules en exigeant que les casques bleus quittent ce check point pendant une dizaine de minutes, a précisé le haut-responsable de l’armée fidjienne.
Les 43 Fidjiens font partie d’un groupe de quelque 81 hommes postés dans cette zone, le reste de ce groupe étant constitué de Philippins.
Le contingent (FNUOD) de la force onusienne d’observation au Golan, chargé d’observer le désengagement des forces israéliennes et syriennes depuis la signature d’un cessez-le-feu en 1974, est typiquement constitué de plus de douze cent casques bleus, avec pour principaux pays contributeurs Fidji, l’Inde, l’Irlande, le Népal, les Pays-Bas et les Philippines.

Cet incident intervient alors que « les combats se sont intensifiés depuis mercredi entre des éléments armés et l'armée syrienne dans la zone de séparation sur le plateau du Golan », rappelle l’ONU dans un communiqué publié depuis New York.
« En outre, 81 autres Casques bleus de la FNUOD ne peuvent pas sortir de leurs positions dans les environs d'Ar Ruwayhinah et de Burayqah », a indiqué jeudi Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général.

« L'Organisation des Nations Unies fait tout son possible pour obtenir la libération des Casques bleus détenus et rétablir la pleine liberté de mouvement de la Force dans sa zone d'opération », a précisé le porte-parolat.
« En mars et en mai 2013, des Casques bleus de la FNUOD ont déjà été détenus par des éléments armés. Ils avaient alors été libérés sains et saufs », rappellent les mêmes sources onusiennes.

Les forces fidjiennes sont engagées depuis plusieurs décennies sur de multiples théâtres de stabilisation et der maintien de la paix à travers le globe, sous le drapeau de l’ONU.
Elles y ont depuis acquis une excellente réputation.

pad

Rédigé par () le Vendredi 29 Août 2014 à 06:34 | Lu 248 fois






1.Posté par Kaina 54 le 31/08/2014 20:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui , une excellente réputation . Comme les 3 singes : ne rien voir- ne rien entendre et ne rien dire...

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus