Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


250 kilos de pehu ramassés à Ahonu



Tahiti, le 25 février 2021 - L'association Project Rescue Ocean et ses partenaires ont organisé ce matin l'opération de dépollution de la plage de Ahonu à Mahina. Le chanteur Eto, l'humoriste Florent Peyre et la militante pour la protection de l'environnement Laiza Pautehea ont montré l'exemple et prêté main forte aux bénévoles. La place a été débarrassée de 250 kilos de déchets.  
 
C'est sur la plage de Ahonu que s'est déroulée ce matin l'une des actions de nettoyage de l'association environnementale Project Rescue Ocean sous la houlette d'Adeline Yvon, ambassadrice de l'antenne polynésienne. Créée en 2015 via une page Facebook par le Français Benoît Schumann, Project Rescue Ocean s'est depuis développée à l'international avec pas moins de 27 relais dans le monde entier (Brésil, Côte d'Ivoire, Algérie, Thaïlande, Bali…). En 2020, ce sont 77 tonnes de déchets qui ont été récoltées aux quatre coins de la planète.
 
L'organisme souhaite sensibiliser le grand public via des actions d'éco-citoyenneté ou encore des interventions dans les écoles, collèges et lycées. "Nous ne sommes pas dans une démarche de moralisation. Le but est de faire évoluer les mentalités. On veut agir pour la planète avec moins de bla-bla et plus d'actions", affirme Adeline Yvon. "Si une personne va ramasser des pehu de sa propre initiative et nous parle de son action, alors on repartage, c'est top !"
 
 

Un enfant sensibilisé, un adulte responsable
 
"Un enfant sensibilisé deviendra un adulte responsable", tel est le slogan de Project Rescue Ocean. C'est dans cette perspective que, sous forme d'ateliers, les enfants et bénévoles ont récolté les pehu : Bouteilles, cartons, canettes, pneus… Une fois regroupés, les détritus ont été triés avant d'être confiés à la mairie de Mahina.
 
En plus de la présidente de Tahiti Climat, Laiza Pautehea, le chanteur polynésien Eto et l'humoriste de passage au fenua Florent Peyre (il présentera son nouveau spectacle quatre fois au Pearl Resorts de Tahiti) ont participé à ce ramassage ludique, soucieux de transmettre les bons gestes aux futures générations. Le club de natation I Mua, ainsi que quatre élèves éco-délégués du collège de Teva I Uta ont eux aussi répondu présents. Pour 2021, Adeline Yvon a pour projet d'organiser une action par semaine, à chaque fois sur un nouveau site. "On veut maintenant se rapprocher des clubs de plongée pour s'occuper de ce qui se passe aussi sous l'eau."
 
À titre personnel, l'ambassadrice a déjà récolté plus d'une tonne de déchets depuis le 14 janvier dernier. "Chaque petit geste compte" rappelle-t-elle.

Florent Peyre, humoriste : "Nul n'est irréprochable et parfait"

Avant de quitter la Polynésie, tu as souhaité participer à cette opération écologique
"L'écologie est un sujet qui me tient particulièrement à cœur. Pour preuve, mon nouveau spectacle s'appelle Nature. L'écologie, c'est le seul sujet sur lequel je m'engage et je donne mon opinion. J'ai appris l'existence de ce mouvement aujourd'hui et j'étais ravi d'être là au bon moment."
 
Ce projet, c'est aussi sensibiliser les enfants à l'écologie ?
"Le slogan de Project Rescue Ocean "un enfant sensibilisé sera un adulte responsable" est très intelligent. C'est tellement vrai. Ce sont les plus jeunes qui vont récolter ce que nous aurons semé. Si on leur montre les bons gestes dès le plus jeune âge, cela leur paraîtra tout à fait naturel de ne pas jeter n'importe où et de ramasser lorsque l'on va nager ou surfer. Ça ne coûte rien de ramasser au passage et de mettre à la poubelle, c'est le geste de chacun qui donne de l'importance au mouvement."
 
Tu adhères à l'idée de sensibiliser sans verser dans la moralisation ?
"Je préfère sensibiliser et ouvrir les yeux plutôt que culpabiliser et jouer les moralisateurs. En écologie, nul n'est irréprochable et parfait. On est dans un système qui fait que, à un moment ou un autre, on consomme et on pollue. Le but, c'est d'essayer de faire au mieux et d'agir."

Rédigé par Etienne Dorin le Jeudi 25 Février 2021 à 18:09 | Lu 4536 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus