Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



250 000 Fcfp détournés par une serveuse des Trois Brasseurs



PAPEETE, le 16 octobre 2019 - Une ancienne serveuse des Trois Brasseurs a été condamnée hier par le tribunal correctionnel pour des faits d'escroquerie commis en mars et août 2018. La prévenue, qui avait volé son employeur en faisant une utilisation frauduleuse des cartes bancaires des clients de l'établissement, a écopé d'une peine de trois mois de prison avec sursis.

C'est la plainte d'une touriste américaine qui a déclenché l'affaire. En 2018, après avoir passé une soirée aux Trois Brasseurs, cette femme constate que son compte bancaire a été débité à deux reprises du même montant.

Après avoir effectué des vérifications, la direction de l'établissement situé à Papeete découvre que l'une de ses serveuses a pris la fâcheuse habitude d'encaisser des paiements en faisant des doublons. Après avoir débité plusieurs sommes sur la même carte bleue, elle se sert dans la caisse.

La jeune femme, qui a détourné 257 000 Fcfp en cinq mois, est mise à pied puis licenciée. Entendue par les policiers, elle reconnaît la totalité des faits.

“Une leçon de vie”

Présentée devant le tribunal correctionnel hier pour répondre de ces faits d'escroquerie, la prévenue a expliqué qu'elle avait volé son employeur afin d' “aider” ses parents et d'acheter “à manger”. A la barre, cette mère d'un petit garçon, inconnue de la justice, a affirmé qu'elle avait vécu cette affaire comme une “leçon de vie”.

“Lorsque l'on a la chance d'avoir un contrat à durée indéterminée, c'est tout de même périlleux de faire ce que vous avez fait !”, a souligné le président du tribunal lors de l'audience en rappelant que la prévenue gagnait à l'époque 140 000 Fcfp par mois.

Affirmant que la jeune femme avait trompé la clientèle des Trois Brasseurs et sa direction afin d' “arriver à ses fins”, le procureur de la République a requis trois mois de prison avec sursis à son encontre. Il a cependant noté l'attitude “sincère” de la prévenue.

Après en avoir délibéré, le tribunal correctionnel a suivi les réquisitions du procureur de la République en condamnant la jeune femme à trois mois de prison avec sursis.


Rédigé par Garance Colbert le Mercredi 16 Octobre 2019 à 09:07 | Lu 5892 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Novembre 2019 - 20:48 Les Marquises s’installent à Mama’o

Mercredi 20 Novembre 2019 - 19:55 La peintre Hina Mermet toujours aussi "nature"

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019