Tahiti Infos

2021, année folle pour Coral Gardeners


Tahiti, le 17 mars 2022 - La société Coral Gardeners, qui œuvre pour la reconstruction des récifs coralliens du fenua, vient de publier son rapport d'impact concernant l'année 2021. Un bilan qui a, sur tous les fronts, largement dépassé les espérances de l'équipe. Des résultats désormais reconnus dans le monde entier, et annonciateurs de grandes choses pour les années à venir.

Crédits Photos : Coral Gardeners - Killian Domingo - Ryan Borne
 
C'est une année plus que bien remplie qui s'est achevée pour les membres activistes de l'association Coral Gardeners. Né en 2017 à Moorea, le collectif qui était au départ un petit groupe de jeunes de l'île sœur de Tahiti est rapidement devenu international, aujourd'hui composé de scientifiques, d'ingénieurs, de créateurs et de communicants, qui œuvrent d'une façon plurielle et sans relâche à la conservation des récifs coralliens.
 
"2021 a vraiment été l'année où toutes les pièces du puzzle se sont mises en place", souligne Titouan Bernicot, fondateur et président de Coral Gardeners. "Il y a eu des moments très marquants. Nous avons été lauréats d'une bourse National Géographique et l'association a ainsi pu rejoindre la National Geographic Society, tout en faisant de moi un National Geographic Explorer. J'ai aussi été invité à parler aux Nations Unis, à Genève, où j'ai reçu le prix du Young Activists Summit 2021." Une reconnaissance internationale plus que méritée lorsque l'on voit les résultats concrets obtenus cette année par l'association.
 
"C'est sur le terrain qu'on a eu le plus d'impact cette année", ajoute Titouan. "Aujourd'hui, on a une équipe de six personnes qui plantent du corail tous les jours. Nous avons créé de nouvelles pépinières et on a maintenant quasiment 10 000 supers coraux qui grandissent sur Moorea, ce qui représente une augmentation de 60% par rapport à l'année précédente. On a des résultats incroyables. On a un taux de survie qui va jusqu'à 97% sur nos nurseries à cordes, avec des coraux qui ont multiplié leur taille par cinq en seulement une année".
 
Sensibiliser par le beau
 
Si l'axe premier de l'association est la culture et la plantation de super coraux résistants à la hausse des températures des eaux afin de récréer les récifs, les membres de Coral Gardeners, qui ont jusqu'à présent planté 15 755 coraux, développent d'autres actions fondamentales pour la longévité du projet. La communication et la sensibilisation auprès des populations locales, mais aussi internationales sont parmi ces démarches qui amènent une autre résonance aux actions de l'association. Les activistes ont d'ailleurs récemment mené des expéditions aux îles Tuamotu afin d'enseigner aux pêcheurs comment faire des boutures de coraux.
 
"Coral Gardeners cherche à faire passer le message et à raconter l'histoire du récif d'une manière jamais faite auparavant", explique le fondateur. "Depuis le début de l'aventure, on a touché plus de 170 millions de personnes en ligne. C'est incroyable. Une vidéo lancée sur Instagram en 2019 a d'ailleurs dépassé les 77 millions de vues, hissant le post au top 5 des vidéos les plus vues du réseau !". Une communication intelligente, utilisant la puissance des images et du storytelling qui a permis de faire de l'association une vitrine mondiale permettant  de promouvoir le territoire polynésien. Le choix d'une communication qui montre la beauté et l'espoir du récif, pour inciter les gens à suivre le mouvement, plutôt que d'être alarmiste et pessimiste.
 
Voir plus loin, plus grand
 
Le développement des actions des jardiniers du corail vont donc bel et bien crescendo. L'association met beaucoup d'énergie dans la recherche et le développement afin d'accélérer les résultats. "On a commencé à établir notre stratégie pour les quatre années à venir afin d'avoir le maximum d'impacts pour les récifs coralliens autour du monde", explique le fondateur. "On a préparé nos nurseries et diversifié nos méthodes pour le plus gros événement de 2022, car nous comptons planter autant de coraux que ce qui a été fait pendant cinq ans, à savoir plus de 15 000 coraux."

Une augmentation de l'efficacité des actions sera aussi permise par une innovation de procédé récemment acquise. La visite du Dr. David Vaughan, pionnier de la micro-fragmentation, a en effet permis aux membres d'apprendre cette technique qui consiste à fragmenter les coraux en petits morceaux afin de les faire grandir plus rapidement. "On a un gros projet avec lui. Sa technique permet de faire grandir les coraux 25 fois plus vite. C'est révolutionnaire. On va mettre en place pour 2022, si on a le soutien du gouvernement pour les permis, une première nurserie sur terre cette fois, avec des bacs, pour pouvoir réaliser ce que ce grand monsieur nous a appris." Allant toujours plus loin, l'association a développé son centre de recherche et de développement, nommé le Coral Gardeners Lab, d'où est récemment naît ReefOS, une intelligence artificielle composée d’un réseau de caméras et de capteurs collectant des données en temps réel sur la santé des récifs coralliens, permettant ainsi un meilleur suivi.

À l'heure du réchauffement des océans, de la montée des eaux et de toutes les modifications liées au climat que le monde connait, la mission de restauration récifale menée par le collectif Coral Gardeners est une cause aussi noble que vitale, qui nécessite et nécessitera toujours l'implication du plus grand nombre.

Contribuer à la sauvegarde du récif

Coral Gardeners permet à n'importe qui dans le monde via la plateforme en ligne de soutenir l'action et l'océan avec la possibilité d'adopter un super corail qui sera planté, ou encore de parrainer des cordes, des pépinières ou tout autre chantier de restauration. Une contribution qui soutient l'association dans ses projets et qui surtout contribue à aider les nouveaux coraux à démarrer leur voyage.

Rédigé par Simon Saada le Jeudi 17 Mars 2022 à 17:18 | Lu 1598 fois