Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

2 ans ferme pour le rôdeur pervers de Moorea qui reste en prison



Les gendarmes de Moorea avaient lancé un appel à victimes après l'arrestation du prévenu en 2013.
Les gendarmes de Moorea avaient lancé un appel à victimes après l'arrestation du prévenu en 2013.
PAPEETE, le 22 décembre 2015 - L'homme de 27 ans s'introduisait de nuit dans les maisons ou il lui arrivait de caresser les occupantes des lieux pendant leur sommeil. Il prenait soin de dissimuler sa tête sous un tricot et s'enfuyait dès qu'il réveillait ses victimes. La gendarmerie en avait recensé plus d'une dizaine entre 2012 et 2013. Il a été condamné à de la prison ferme ce mardi.


L'affaire avait fait du bruit sur l'île sœur. En janvier 2013, un homme au profil inquiétant était interpellé par les gendarmes après une énième intrusion au domicile d'un particulier, à Afareaitu. De recoupements en dossiers non résolus, les militaires se demandent s'ils ne tiennent pas enfin ce mystérieux rodeur à l'origine de nombreux dépôts de plaintes enregistrés depuis des mois. Plusieurs femmes avaient raconté avoir été tirées de leur sommeil, chez elles, par les caresses appuyées d'un homme au visage dissimulé sous un tricot.

Un appel à victime avait même été lancé dans la presse, les gendarmes estimant que leur suspect était susceptible d'avoir été beaucoup plus actif qu'il ne voulait bien le faire croire. Jugé ce mardi devant le tribunal correctionnel, le jeune homme de 27 ans, bien qu'il ait nié les accusations les plus graves, a finalement écopé de 4 ans de prison dont 2 ans ferme avec mandat de dépôt à la maison d'arrêt.

Condamné pour des faits identiques en 2009

Relaxé partiellement au bénéfice du doute dans un certain nombre de cas, il a néanmoins été reconnu coupable de cinq violations de domicile et d'une agression sexuelle. "Je suis formelle ! C'est bien lui", a réitéré l'une de ses victimes invitée à témoigner à la barre, à la demande du président de l'audience correctionnelle. Un témoignage qui a pesé lourd dans la balance face à un accusé niant systématiquement les attouchements, n'ayant pas été formellement reconnu dans un certain nombre de cas puisque le rôdeur avançait masqué et de nuit.

Une défense qui lui a profité en partie mais qui n'a pas convaincu le parquet, loin s'en faut : "Le mode opératoire était toujours le même. Les gendarmes ont aussi remarqué qu'il ne se passait plus rien quand ce monsieur, qui alternait les séjours en prison, était détenu, et que cela recommençait dès qu'il était dehors. Il nie avec un aplomb déconcertant les faits, au mépris des victimes qui l'ont formellement reconnu". Le représentant du ministère public avait requis 1 an de prison ferme, le tribunal est allé bien au-delà contre ce jeune homme au passé de petit délinquant, déjà condamné en 2009 pour… agression sexuelle et violation de domicile.



Rédigé par Raphaël Pierre le Mardi 22 Décembre 2015 à 17:06 | Lu 1895 fois







1.Posté par madmax le 23/12/2015 08:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

incroyable, il nie en plus!!!!

récidiviste notoire!

qu'il aille "caresser" ses colocataires de nuutania,.....

ou sinon, on va le "caresser" à notre façon .....

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués