Tahiti Infos

14 mètres cube de déchets sortis du port et de la base navale


Tahiti, le 29 septembre 2021 - La base navale de Papeete a organisé les 20 et 23 septembre deux opérations de nettoyage de la rade et de ses alentours. En tout, 14 mètres cube de déchets ont été évacués. 
 
Puisque que l'incivisme polluant perdure, il faut des volontaires pour nettoyer. La base navale de Papeete a communiqué sur une opération organisée par ses soins le 20 septembre pour nettoyer ses eaux, la journée “rade propre”. Cinq plongeurs de la base navale et deux de l’équipage A du bâtiment de soutien et d’assistance outre-mer Bougainville ont été mobilisés. Plusieurs séances de plongée ont été nécessaires à la collecte d'environ trois tonnes de déchets divers (ferrailles, pneumatiques, bouteilles plastiques, verre, bâches, etc.), pour un volume total de 8 mètres cube.
 
Riche faune et flore de la base
 
La collecte de ces déchets s’est appuyée sur une étude environnementale des fonds marins de la base navale, réalisée dans le cadre du programme de construction d’un nouveau quai pour l’accueil des futurs patrouilleurs outre-mer. Cette étude a révélé l’extraordinaire richesse de la flore et de la faune sous-marine de la base navale, avec en particulier des massifs coralliens en excellente santé, fait rare dans une zone industrialo-portuaire très fréquentée. L'étude a permis de réaliser une cartographie précise des macros-déchets encombrants les fonds, pour certains manifestement présents depuis plusieurs décennies, et ainsi d’optimiser l’emploi des plongeurs.

Pour collecter les déchets, d’énormes sacs, les “big bags”, ont été disposés sur les fonds à des endroits stratégiques. Chaque sac plein a été remonté à la surface à l’aide d’une “vache” (bouée de relevage gonflée grâce à l’air comprimé des plongeurs), puis sorti de l’eau grâce à une potence sur le quai. Cette opération a été complétée par une matinée “base navale propre” le 23 septembre. Une soixantaine de volontaires de la base navale et du service de soutien de la flotte de Papeete ont ratissé la partie terrestre de la base. De quoi récolter plus de 6 m3 de déchets supplémentaires.
 


Rédigé par Avec communiqué FAPF le Mercredi 29 Septembre 2021 à 20:24 | Lu 1803 fois