Tahiti Infos

1 000 m3 de déchets perlicoles rapatriés à Tahiti


Tahiti, le 30 mars 2022 – Entre novembre 2021 et mars 2022, environ 1 000 m3 de déchets issus de l'activité perlicole ont été rapatriés à Tahiti et traités dans le cadre de vastes opérations de nettoyage des îles lancée par le Pays l'année dernière. 
 
Dans un communiqué diffusé mercredi, la présidence indique que l'opération de nettoyage des îles où se trouvent des fermes perlicoles a donné lieu, entre novembre 2021 et mars 2022, au rapatriement et au traitement, à Tahiti, de 1 000 m3 de déchets issus de l'activité perlicole. 
 
C'est à la suite d'un rapport de l'Ifremer –publié fin 2021–  faisant état de pollution liée aux déchets perlicoles que la Direction des ressources marines (DRM) avait lancé son programme d'action de gestion des déchets issus de la filière. Apataki, Arutua, Ahe, Manihi ou encore Aratika et Fakarava : les îles avaient été choisies sur la "base de la présence importante de déchets historiques et/ou d'une forte activité perlicole". Les déchets ciblés étaient principalement des cordages, des collecteurs, des bouées et des grillages de protection utilisés par les fermes. 

Soutien des communes

Pour que cette mission soit menée à bien, la DRM a fourni des "big bags" aux perliculteurs afin que ces derniers, organisés autour de leurs comités de gestion respectifs, puissent les remplir. Les communes ont également soutenu cette vaste opération de nettoyage en apportant un "soutien technique et logistique pour la collecte et le stockage des big bags vers le quai de chaque île". C'est ensuite le Pays qui s'est chargé d'organiser le rapatriement des déchets vers les centres de traitement agréés à Tahiti. 
 
Ces opérations de nettoyage des îles vont se poursuivre tout au long de 2022 afin, tel que le précise la présidence, que les atolls soient "assainis de ces déchets entreposés à terre" et que l'on puisse s'"attaquer au nettoyage des lagons".

Rédigé par Garance Colbert le Mercredi 30 Mars 2022 à 19:42 | Lu 877 fois