Tahiti Infos

​Un ultra trail sur le toit de Moorea


Samuel Zijp a gravi ce week-end les quatre plus hauts sommets de Moorea pendant 35 heures. Il a été rejoint sur une partie de son parcours par d'autres coureurs. (©Samuel Zijp)
Samuel Zijp a gravi ce week-end les quatre plus hauts sommets de Moorea pendant 35 heures. Il a été rejoint sur une partie de son parcours par d'autres coureurs. (©Samuel Zijp)
Moorea, le 21 février 2022 - Faire le tour de Moorea en passant par les plus hautes montagnes de l’île sur 35 heures d’affilée, c’est l’idée folle que s’est lancée Samuel Zijp ce week-end. Ce passionné d’ultra trail a également invité d’autres volontaires à travers un challenge participatif. Ces derniers ont pour leur part pu effectuer quelques segments de ce parcours de 85 kilomètres.

Samuel Zijp, passionné d’ultra trail et ostéopathe de profession, s’est lancé le pari fou de faire, en 30 heures, le tour de Moorea en passant par les montagnes tout “en enchaînant d’une traite quatre des plus hauts sommets de Moorea”, à savoir le mont Moaru (741 mètres), le Mou’a Puta (830 mètres), le mont Tohiea (1 207 mètres) et le mont Rotui (899 mètres).

Le départ du ATN Moz summit challenge, “challenge participatif”, ouvert à tous les volontaires passionnés de randonnée, a été donné samedi à Temae vers 4 heures du matin pour un retour à la plage publique de Temae le dimanche vers 15 heures. Hormis Samuel Zijp, qui a finalement fini le parcours de 85 kilomètres en 35 heures, le reste des participants l’ont rejoint à des points différents du parcours.

“J’aime bien partager et enrôler les gens avec moi, d’où ce challenge participatif. Les gens pouvaient venir sur les segments qu’ils voulaient, sur une montée, entre deux montagnes… C’est le mouvement qui est hyper important parce que ça permet d’être en bonne santé, à travers notamment ma passion du trail. Cela permet aussi de faire bouger les gens et de les motiver à faire du sport”, a réagi Samuel Zijp à son arrivée à Temae dimanche.
 
“Il n'y a pas que le lagon en Polynésie”
 
La découverte et la valorisation de nos montagnes sont aussi l'une des motivations de ce challenge. “La montagne polynésienne est quand même super belle et difficile. Le but est de montrer qu’il n y a pas que le lagon en Polynésie, mais qu’il y a aussi les montagnes qui sont très belles. Il s’agit de partager cette passion”, a-t-il ajouté.

Parmi les participants, Romain Marion, un grand sportif de l’île sœur. “Je pratique le trail, la course à pied et d’autres sports. J’ai participé à ce tour pour partager un bon moment en montagne et aussi pour montrer aux gens que rien n’est impossible. Je suis complètement satisfait. On a eu une météo clémente en plus !” s’est-il réjoui.

Sébastien Caillot a pour sa part reconnu la grosse difficulté de ce challenge. “C’était super de réaliser quelque chose d’un peu fou comme celui de faire les quatre monts. Je n’ai malheureusement pu en passer que deux. Mes jambes ont refusé d’aller plus loin. Ça passera peut-être la prochaine fois avec plus d’entraînement. On a passé un super moment !”


Rédigé par Toatane Rurua le Lundi 21 Février 2022 à 15:51 | Lu 2806 fois