Tahiti Infos

​Un septembre noir pour les décès


Tahiti, le 18 octobre 2021 – Après l'explosion sans précédent des décès en août dernier, les chiffres de la surmortalité liée à la crise Covid en septembre 2021 au fenua ont été publiés lundi par l'Institut de la statistique : +182% de décès en un mois.
 
Après une première publication détonante le mois dernier sur la surmortalité de 346% en août 2021 au fenua, l'Institut de la statistique en Polynésie française (ISPF) a publié lundi les chiffres de la surmortalité au mois de septembre de cette année : +182%. Dans un contexte sanitaire marqué par la vague épidémique sans précédent liée au variant Delta du Covid-19, pas moins de 320 décès “toutes causes confondues” ont été enregistrés en Polynésie française du 1er au 30 septembre 2021. Des données à consolider “compte tenu des délais de transmission” des actes de décès, mais qui constituent déjà 200 morts supplémentaires par rapport à la moyenne constatée hors années Covid entre 2015 et 2019.
 
Sur les quarante dernières années de statistiques de l'ISPF, les chiffres de la mortalité en août et septembre 2021 n'avaient jamais été atteints par le passé au fenua. Avant les 575 morts en août 2021 et 320 morts en septembre 2021, le record de décès sur un mois avait été atteint en avril 2017 et décembre 2020 avec 179 morts.

​Pas de surmortalité à domicile

Le nombre de morts entre 2015 et 2021.
Le nombre de morts entre 2015 et 2021.
Encore une fois en septembre, toutes les classes d'âges ne sont pas touchées de la même façon par cette surmortalité. “Le nombre de décès demeure nettement supérieur pour les personnes âgées de 40 ans et plus”, constate l'ISPF, évidemment en raison de la plus grande vulnérabilité des personnes les plus âgées face au Covid-19 et à ses variants. Les plus touchées sont les personnes de 40 à 59 ans et de 60 à 74 ans (respectivement +209% et +193% de surmortalité), puis des 75 ans et plus (+179%). Aucune surmortalité n’est observée chez les personnes de moins de 20 ans.
 
Enfin, l'ISPF note qu'en septembre, 67% des décès enregistrés ont eu lieu dans un établissement hospitalier contre 47% en moyenne dans le courant de l'année 2019. Le nombre de décès à domicile revient de son côté à la normale. La surmortalité est donc observée principalement dans les établissements hospitaliers.
 

Le nombre de morts par tranche d'âge en septembre 2021, comparé aux années non-Covid.
Le nombre de morts par tranche d'âge en septembre 2021, comparé aux années non-Covid.

Rédigé par Antoine Samoyeau le Lundi 18 Octobre 2021 à 20:03 | Lu 1895 fois