Tahiti Infos

​Un jeu pour connaître son empreinte carbone


Tahiti, le 11 janvier 2024 - La Direction polynésienne de l’énergie lance, jusqu’au 13 février prochain, le jeu-concours “Évalue & Gagne” pour sensibiliser les Polynésiens sur les gestes quotidiens qui permettent d’améliorer les émissions de gaz à effet de serre et respecter les engagements du Plan climat 2022-2030 de la Polynésie française.
 
La Direction polynésienne de l’énergie (DPE), soucieuse de sensibiliser le public polynésien aux enjeux climatiques, lance du 2 janvier au 13 février prochain un jeu-concours intitulé “Évalue & Gagne”. Cette initiative vise à sensibiliser chacun sur l’impact environnemental des choix que l’on fait au quotidien avec, en filigrane, l’impératif fixé par le Plan climat de la Polynésie française de réduire notre empreinte carbone. En plus de sensibiliser et d’éduquer, ce jeu offre également la possibilité de gagner de superbes cadeaux écolos.
 
La remise des prix se déroulera le mercredi 21 février au bassin de la Reine, à l’assemblée de la Polynésie française, en matinée.
 
Objectif : 5,5 tonnes de CO2e
 
Pour atteindre l’objectif fixé par l’Accord de Paris et limiter la hausse de la température à 2°C d’ici la fin du siècle, on ne devrait pas dépasser 2 tonnes équivalent CO2 par an et par habitant d’ici 2050. Or, un Polynésien émet aujourd’hui en moyenne 11 tonnes de CO2e par an – dont sept tonnes liées aux importations – alors que l'objectif polynésien fixé par le Plan climat 2022-2030 est de parvenir à diminuer ce résultat de moitié à 5,5 tonnes de CO2e par an et par habitant dans six ans.
 
On sait que le phénomène de réchauffement climatique est très corrélé à la quantité de gaz à effet de serre émise dans l’atmosphère. Comme le rappelait le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) dans son rapport annuel de 2022, le phénomène de réchauffement climatique impactera nos modes de vie, principalement dans les îles : “Érosion côtière, submersion marine, salinisation des sols, impacts maximums des vents cycloniques.” Et ce, avec des effets immédiats sur les écosystèmes locaux et indirectement sur des pans entiers de l'économie locale tels que l'agriculture, la pêche, la perliculture ou encore le tourisme, etc. : au-delà de 2°C de réchauffement, la vitesse de l'élévation de la mer pourrait atteindre 1 cm/an et condamner “entre 80 et 99% des coraux” polynésiens…
 
Sensibilisation
 
Le phénomène est mondial mais pour y remédier, l’effort de tout un chacun est souhaitable. C’est dans ce cadre et sous l’égide des actions de sensibilisation du Plan climat énergie de Polynésie que la DPE organise ce jeu-concours, jusqu’au 13 février prochain. Grâce à un simulateur carbone en ligne, disponible sur www.simulcarbone-pf.org, il est possible d’explorer de manière interactive l’influence de son mode de vie sur le climat et de se comparer avec ses proches et avec la moyenne polynésienne. En marge de cette évaluation, pour participer au jeu-concours “Évalue & Gagne”, il suffit de renseigner en ligne le formulaire de participation. Un tirage au sort déterminera les gagnants récompensés lors de la cérémonie du 21 février à Tarahoi. À noter que les résultats de simulation sont collectés de manière anonyme dans le seul but de dresser des statistiques sur les profils d'émissions. Mais cela permet de mettre en exergue, pour qui se prête à l’estimation de ses émissions de gaz à effet de serre, que chaque décision peut contribuer à une amélioration de son score, que ce soit par le choix du moyen de transport ou de ses habitudes de consommation. Et à ce titre, le simulateur dispense des conseils pratiques pour réduire son empreinte carbone et adopter des habitudes de vie plus durables.

Pour participer au jeu “Évalue & Gagne”
Accéder au simulateur carbone : https://www.simulcarbone-pf.org/
 
Évaluer son empreinte carbone en répondant aux questions du simulateur.
Remplir le formulaire de participation.
À noter que l’on peut augmenter ses chances de gain au jeu en partageant son résultat sur la page Facebook Plan climat de la Polynésie française.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Jeudi 11 Janvier 2024 à 16:26 | Lu 2352 fois