Tahiti Infos

​Un escroc de Mazamet recherché à Tahiti


Tahiti, le 26 juin 2024 - Corentin Decaen est sous le coup d’un mandat d’arrêt après sa condamnation par le tribunal de Castres pour une escroquerie au bitcoin. L’homme de 27 ans aurait élu domicile à Papeete.
 
“Le roi de l’enfumage”, c’est ainsi que nos collègues de la Dépêche du Midi définissent Corentin Decaen, condamné mardi par le tribunal de Castres à deux ans de prison et se trouve aujourd’hui sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir escroqué plus d’un million d’euros à des dizaines de personnes grâce à une arnaque au bitcoin. Une arnaque que ce dernier pratiquait avec la complicité de son père.
 
“Corentin, le fils de 27 ans, et Olivier le père de 53 ans, ont été condamnés respectivement à 2 ans et 12 mois de prison. Ils ont tous les deux l’interdiction d’émettre des chèques durant 5 ans et de gérer une entreprise pendant 10 ans. Un mandat d’arrêt a été délivré à l’encontre de Corentin Decaen qui se cache à Tahiti depuis qu’il est poursuivi dans cette affaire”, assure le journaliste de la Dépêche du Midi. Les deux escrocs devront également verser plus de 650 000 euros à leurs victimes en réparation de leur préjudice matériel.
 
Il est reproché aux deux Decaen d’avoir soutiré de l’argent à des personnes, dans la commune de Mazamet, en affirmant avoir créé “une entreprise informatique florissante”, qui en fait n’a jamais existé. Utilisant un mécanisme du type pyramide de Ponzi, ils rémunéraient leurs anciens investisseurs grâce à l'argent escroqué aux nouveaux.
 
Deux autres sociétés bidon accompagnaient l’arnaque. Une banque fictive à Albi, ainsi qu’une fausse société de bitcoins à Saint-Sulpice.

Rédigé par B.P. avec La Dépêche du Midi le Mercredi 26 Juin 2024 à 18:21 | Lu 4669 fois