Tahiti Infos

​Un conservatoire pour le Tiare Tahiti


Tahiti le 31 mars 2022 Avec le Conservatoire du Tiare Tahiti, un tout nouvel arrêt est inscrit sur le parcours de la Route du Monoï, pour marquer les 30 ans de l’appellation d’origine.
 
Pour l’occasion des 30 ans de l’appellation d’origine Monoï de Tahiti, le circuit pédagogique de la Route du Monoï organise deux journées portes ouvertes, ce vendredi et ce samedi, après avoir été mis en sommeil pendant plusieurs mois en raison de la crise Covid. Cet itinéraire personnalisable dédié aux secrets de fabrication et aux multiples bienfaits de l’huile vertueuse recense aujourd’hui 23 escales, dont une nouvelle : le Conservatoire du Tiare Tahiti.
 
Mis en place avec le Service des Parcs et Jardins en collaboration avec l'association Monoï de Tahiti, cet espace dédié aménagé dans les jardins de Paofai à Papeete expose les différentes variétés botaniques de la famille du gardenia, à laquelle est affilié le Tiare Tahiti (gardenia taitensis). C'est le premier conservatoire phytobiologique conçu ici en Polynésie française. L'attraction est gratuite et offre une expérience novatrice aux visiteurs du jardin public, touristes ou locaux. L’occasion d’admirer les arbustes plantés et de s’informer sur leurs origines.
 
Éducatif et scientifique
 
Le Conservatoire du Tiare Tahiti est à la fois un projet éducatif et scientifique. C’est une invitation à découvrir les origines de l'espèce du gardenia et à se renseigner sur leurs spécificités. Au total, une douzaine d’arbustes a été plantée à différents endroits stratégiques du parc. En effet, très fragile, la floraison du Tiare Tahiti dépend de conditions particulières : une exposition au soleil, pas trop franche, et une température stable.
 
Au cœur de la démarche à l’initiative du Conservatoire du Tiare, il y a la volonté de répertorier toutes les espèces du gardenia. L’idée étant de retracer le parcours migratoire et de lever le voile sur ses origines.
Mais il y a une démarche scientifique aussi. Avec ce projet, les organisateurs visent à identifier les différences biologiques entre les espèces notamment en termes d'actifs pharmacologiques. Pour cela, différentes analyses vont être réalisées sur les multiples arbustes importés sur le territoire. Des spécimens sont conservés à Papara, au sein de la pépinière du service Parcs et jardins et de la propreté. Les analyses effectuées vont permettre à la recherche, en particulier la cosmétique, de déterminer le schéma biologique de ces plantes et de lister les différents actifs qui les composent. À ce jour, on ignore encore la composition de la plupart des espèces du gardenia. Ainsi, l’objectif sera d’identifier les plantes possédant les mêmes bienfaits thérapeutiques que le Tiare Tahiti.


Rédigé par Lana Chaine le Jeudi 31 Mars 2022 à 17:53 | Lu 649 fois