Tahiti Infos

​Un cadre approprié à la circoncision rituelle Māohi


Photo : Documentaire Fifo de Benoit Moehau Tarahu
Photo : Documentaire Fifo de Benoit Moehau Tarahu
Papeete le 31 janvier 2024. Dans un communiqué du conseil des ministres, le gouvernement annonce vouloir sécuriser la supercision ou circoncision rituelle mā'ohi.


Le ministère de la Santé en partenariat avec le ministère de la Culture, la direction de la Santé et l’Agence de régulation de l’action sanitaire et sociale, mènent actuellement des travaux réglementaires et de formation qui visent à améliorer l’accès de la population à cette pratique ancestrale, en permettant d’augmenter le nombre de professionnels de santé habilités à réaliser cet acte non thérapeutique.

Pour mémoire, le gouvernement précédent avait déjà, en septembre 2019, autorisé les infirmiers exerçant dans les îles sans médecin à la pratique légale de la circoncision sous réserve d'avoir suivi une formation spécifique et d'opérer dans une structure de santé publique.

Rédigé par Bertrand PREVOST le Mercredi 31 Janvier 2024 à 16:58 | Lu 7622 fois