Tahiti Infos

​Un ATR d'Air Tahiti paralysé, les vols perturbés


Tahiti, le 26 octobre 2022 – La brève sortie de piste d'un ATR d'Air Tahiti mercredi matin à Huahine a causé la paralysie de l'appareil pour au moins une semaine. En pleine période de Hawaiki Nui et de vacances scolaires, l'ensemble du programme de vols de la compagnie est perturbé et les réservations sont suspendues.
 
C'est un incident "assez anodin" aux conséquences néanmoins très lourdes pour Air Tahiti, résumait mercredi après-midi au siège de la compagnie le directeur général Manate Vivish. Mercredi matin à 7h55, un ATR qui effectuait une rotation Tahiti-Huahine-Raiatea-Tahiti a fait une "brève sortie de piste" en se posant sur l'aérodrome de Huahine. Selon le responsable de la formation et des entrainements des équipages d'Air Tahiti, Bertrand Lormeau, c'est l'effet cumulé d'un vent de travers violent et d'une piste détrempée qui a entraîné un changement d'axe de l'appareil au moment de l'atterrissage. Une "runway excursion" -c'est le terme consacré- qui n'a duré que 2 secondes. L'équipage et les passagers n'ont pas spécialement ressenti l'incident, mais après une première "inspection visuelle" les équipes d'Air Tahiti ont confirmé que le train droit de l'appareil était sorti "d'un mètre" de la piste. L'évènement est rarissime, explique Bertrand Lormeau, puisque le dernier en date chez Air Tahiti est survenu en 2001.
 
Si les premiers constats sont rassurants, la procédure à suivre lors de ce genre d'incidents est extrêmement longue et normée. Une équipe technique d'Air Tahiti a été envoyée sur place, où l'avion a été immobilisé pour être contrôlé. Un rapport doit être adressé au constructeur des ATR, avant une éventuelle décision de réparation. Le tout en relation avec le Bureau d'Enquête et d'Analyses pour la sécurité de l'aviation civile (BEA). "Cela va prendre du temps, beaucoup de temps, avant le feu vert pour faire voler de nouveau l'appareil", précise Manate Vivish. Pour le directeur, l'appareil pourrait être immobilisé une semaine, si aucune réparation ne doit intervenir et si aucune pièce ne doit être changée. Un problème qui tombe mal, très mal, pour la compagnie.
 
"Tous les vols complets"
 
Entre la Hawaiki Nui aux Raromatai, les vacances scolaires, les week-ends prolongés par les 1er et 11 novembre… de très nombreux vols de la compagnie étaient déjà pleins pour les jours à venir, explique la directrice marketing et commercial d'Air Tahiti, Vairani Tetaria. Les 70 passagers bloqués sur le vol Huahine-Raiatea ont été répartis, mais pour les jours à venir c'est l'ensemble du programme de vols de la compagnie qui va être perturbé. "Toutes les journées à venir vont être modifiées", prévient Vairani Tetaria. Air Tahiti dispose d'une flotte de dix appareils, dont un actuellement en "check-up". Un appareil de moins signifie donc de lourdes perturbations à prévoir sur les 16 000 passagers à transporter jusqu'à dimanche prochain… Un chiffre qui s'élève même à 25 000 jusqu'à mercredi prochain, en prévoyant une semaine d'immobilisation de l'ATR.
 
D'ores et déjà, la compagnie a fermé toutes ses réservations. "Le temps d'y voir plus clair", explique la directrice commerciale. "Il y a un gros travail de back office avant de figer notre nouveau programme de vols." Les remboursements et modifications de réservations seront effectués "sans frais", explique-t-elle. Quant aux informations les plus fraiches sur l'état du programme de vols, elles seront publiées tous les jours sur les réseaux sociaux et le site de la compagnie. Des SMS de modifications d'horaires seront également envoyés aux passagers. Air Tahiti qui insistait mercredi pour "présenter toutes ses excuses" à ses clients, et qui croisait les doigts pour que l'incertitude ne plane pas trop longtemps sur le devenir de son ATR bloqué à Huahine.
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Mercredi 26 Octobre 2022 à 17:48 | Lu 3448 fois