Tahiti Infos

​Tschan fait son cinéma, au Grand théâtre les 3 et 4 mai prochain


Tahiti, le 28 avril 2024 - C’est reparti pour deux nouvelles soirées de spectacles de l’école de danse André Tschan qui propose une immersion dans l’univers du 7e art à l’occasion de ses représentations, “Tchan fait son cinéma” les 3 et 4 mai prochains au Grand théâtre de la Maison de la culture.

 
Deux soirées en forme de passation pour le centre de danse puisque la directrice Florence Yhuel a passé la main après 14 ans de direction à Éric Goalard qui se retrouve aux commandes de ce nouveau spectacle. Deux soirées qu’Éric Goalard souhaite voir tourner vers la jeunesse et l’expression des idées à travers le 7e art, le cinéma.
 
“On a choisi ce thème avec Florence Yhuel puisque nous avons débuté cette année comme une année de passation pour le centre avec une nouvelle direction. C’est un thème qui permet d’avoir une créativité libre et ouverte pour chaque professeur”, explique le nouveau directeur de l’école de danse. “Cela permet d’avoir carte blanche puisque l’on peut piocher dans l’univers du cinéma qui est extrêmement vaste. Petit à petit, nous avons ciselé cette thématique du cinéma en deux parties avec un entracte.”
 
L’univers du cinéma étant très vaste, de même que sa musique infinie, les soirées ont été scindées en deux parties avec les plus jeunes en ouverture. “Il y a deux fils conducteurs et deux approches différentes”, poursuit Éric Goalard. “Dans la première partie, nous allons nous retrouver avec une animatrice pas comme les autres qui va passer à travers différentes portes d’entrée. Ce seront des portes physiques, réellement, qui feront partie de notre décor et qui seront des portes d’entrées sur des genres cinématographiques sur scène.”

Une vraie cérémonie

La seconde partie sera tenue par les adolescents et les adultes qui vont inviter le public à gravir les marches des différents festivals. Tapis rouge, affiche de cinéma grandeur nature : les spectateurs sont invités à jouer le jeu à se mettre sur leur 31 pour être partie prenante des deux soirées. “Dans la deuxième partie, complète Éric, on sera plus sur la personnification du cinéma. Le cinéma prendra la parole, parlera de lui-même. C’est le cinéma qui s’interroge aussi sur son devenir. On va pouvoir alterner sur des genres cinématographiques variés avec de la science-fiction, des blockbusters, des comédies musicales très connues. Il y aura les incontournables du cinéma, mais aussi des choses plus politiques, plus engagées, avec du cinéma d’auteur.”
 
Des danses pas seulement pour le plaisir des yeux, mais aussi pour l’interrogation de l’âme, de l’artiste, comme celle du spectateur. “On cherche à faire réfléchir les gens. On n’est pas là pour juste rendre les choses belles. La danse est un art qui est aussi là pour poser des questions. Il y aura des choses moins ‘fun’ où on parlera de la maladie, de thématiques fortes. La danse, comme tout art, c’est aussi fait pour secouer, s’interroger sur nous-même.”
L’école de danse André Tschan, c’est cinq professeurs, et une équipe pédagogique de huit personnes. Les élèves proposeront une trentaine de tableaux en jazz, classique, contemporain, en hip-hop mais aussi en danse talon.
 
“Ce sera un spectacle assez riche et complexe pour les élèves”, conclut Éric Goalard. “Ce sera intense et riche pour les élèves qui vont devoir alterner avec des époques, des ambiances, des tenues. Pour eux, c’est un vrai challenge que d’enchaîner des tableaux aussi différents.”

Pratique

“Tschan fait son cinéma”
Les 3 et 4 mai au Grand théâtre de la Maison de la culture à 19h30 (vendredi) et 18h30 (samedi)
Les billets sont en vente sur le site internet : https://www.havaiin.com/tschan-fait-son-cinema
Gratuit pour les enfants de moins de 4 ans s'ils restent sur les genoux d'un parent.

Rédigé par Bertrand PREVOST le Dimanche 28 Avril 2024 à 18:29 | Lu 705 fois