Tahiti Infos

​Tong Sang propose de “redéfinir le périmètre” de l'obligation vaccinale


Tahiti, le 23 septembre 2021 – Tout en appelant à “l'unité” politique face à la crise Covid, le président de l'assemblée et maire de Bora Bora, Gaston Tong Sang, a demandé jeudi à l'assemblée de relancer des discussions pour intégrer la notion “d'immunité naturelle” à la loi sur l'obligation vaccinale et de “redéfinir son périmètre d'application”.
 
Le président de l'assemblée et maire de Bora Bora, Gaston Tong Sang, s'est exprimé jeudi matin dans son discours d'ouverture de la session budgétaire, pour la première fois après ses propos sur Radio Bora Bora assumant son statut de non-vacciné et remettant en cause les restrictions sanitaires décidées par l'État et le Pays. Le président de l'assemblée s'est au passage assez curieusement étonné de la “décision” des médias de “relayer les propos que j’ai tenus sur une radio communale dont j’ignorais jusqu’alors qu’elle était écoutée bien au-delà des côtes de ma petite île de Bora Bora”
 
Affirmant malgré tout “assumer” pleinement sa prise de position, l'élu Tapura a expliqué avoir “la conviction profonde que les divergences d’opinions nourrissent la démocratie”. Assurant que sa position n'était “pas une posture d’hostilité à l’égard de la vaccination”, Gaston Tong Sang a expliqué qu'il souhaitait surtout “réconcilier les hommes”, “appeler à l'unité” ou encore être “respectueux de la majorité mais néanmoins attentif aux minorités”. Un message d'unité, notamment politique, largement martelé par l'élu, mais pour en arriver finalement à une conclusion a priori à contre-courant de sa majorité.
 
“Que des discussions reprennent”
 
En effet, Gaston Tong Sang a conclu son discours en “proposant que des discussions reprennent activement, dans les plus brefs délais, pour mettre fin à la radicalisation du débat public et pour apaiser les tensions” : “Il s’agira d’envisager, à la lumière des dernières données scientifiques et des dernières statistiques vaccinales, une conciliation des notions d'immunité naturelle et d’immunité vaccinale, mais aussi une redéfinition du périmètre d'application de la loi relative à l’obligation vaccinale”. Et le président de l'assemblée d'expliquer “qu'à l’heure où les autorités sanitaires annoncent l’injection de doses supplémentaires de vaccin aux personnes déjà vaccinées, il nous faudra incontestablement redéfinir la notion de schéma vaccinal complet dont on ignore finalement la complétude définitive.” Une demande balayée quelques minutes plus tard par le président du Pays et du Tapura Édouard Fritch, qui s'est refusé à “prendre le risque de mettre en danger la majorité de la population” en suspendant la mouture actuelle de la loi du Pays sur l'obligation vaccinale.
 
A l'issue de la séance, Gaston Tong Sang a confirmé à Tahiti Infos qu'il ne comptait pas se faire vacciner tant qu'il s'estimait "immunisé" après avoir contracté le Covid. Théorie dont la véracité a pourtant été battue en brèche par l'OMS et les médecins locaux interrogés. Reste à espérer que l'élu ne s'étonnera pas, cette fois-ci, que ses propos tenus au pupitre à l'assemblée soient relayés en dehors de l'hémicycle.
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Jeudi 23 Septembre 2021 à 14:49 | Lu 3466 fois