Tahiti Infos

​Thierry Barbion s'estime diffamé par France TV


Tahiti, le 19 avril 2022 – Le tribunal correctionnel a examiné mardi la plainte en diffamation déposée par l'homme d'affaires Thierry Barbion, à l'encontre de France Télévisions, pour un article publié le 18 mai 2020 sur le site web de Polynésie la première. Cet article portait sur la femme de Thierry Barbion, Thérèse Moke. La décision sera rendue le 17 mai. 
 
Après plusieurs renvois, la plainte en diffamation déposée par l'homme d'affaires Thierry Barbion contre France Télévisions et sa directrice, Delphine Ernotte, a été étudiée par le tribunal correctionnel mardi. C'est à la suite d'un article publiée le 18 mai 2020 sur le site de Polynésie la première que l'homme d'affaires avait décidé de saisir la justice pour dénoncer, tel que l'a expliqué mardi à la barre son conseil, Me Esther Revaut, des "allégations portant atteinte à son honneur". Dans l'article incriminé, Polynésie la première avait repris le contenu d'une plainte déposée par "certains membres" de la famille de Thérèse Moke et avait, toujours selon l'avocate de Thierry Barbion, "imputé des violences volontaires" à ce dernier sur son épouse. 
 
Pour la défense de l'homme d'affaires, Me Esther Revaut a soutenu que "les règles de base, à commencer par le sérieux et le travail journalistique, avaient été méconnues dans cette affaire". "Ce n'est pas parce que l'on met des guillemets et que l'on emploie le conditionnel que l'on ne profère pas des propos diffamatoires" a-t-elle conclu avant de laisser la parole à l'avocat de France Télévisions, Me Mathieu Lamourette. Et c'est sur la procédure que ce dernier s'est attardé lors de sa plaidoirie en soutenant que les faits prétendument diffamatoires n'étaient pas articulés dans la plainte déposée par le conseil de Thierry Barbion. Il a par ailleurs affirmé qu'il n'y avait pas d'imputation directe" à l'adresse de l'homme d'affaires dans cet article". La décision sera rendue le 17 mai. 
 

Rédigé par Garance Colbert le Mardi 19 Avril 2022 à 17:18 | Lu 7591 fois