Tahiti Infos

​Rohotu Teahui assure à Chartres en natation


Tahiti, el 17 juin 2024 - À six semaines des Jeux olympiques, la natation française se retrouve à Chartres depuis dimanche et jusqu’à vendredi pour les Championnats de France, rendez-vous couperet sur la route de Paris.

 
Les Championnats de France de natation, qui se déroulent actuellement à Chartres, sont la seule occasion pour les nageurs tricolores d'obtenir leurs billets qualificatifs pour les Jeux olympiques (26 juillet-4 août).
 
En Eure-et-Loir, les règles du jeu seront sans appel : pour composter son billet, il faudra réaliser les minima en finale, le tout dans la limite de deux nageurs qualifiés par course. Un système impitoyable inspiré de celui des “trials” aux États-Unis ou en Australie, compétition qui fait figure de couperet avant chaque événement international et qui a fait ses preuves depuis longtemps pour ces deux mastodontes de la natation mondiale.
 
Pour tous ceux qui réussiront à décrocher leur billet, la compétition devra aussi servir à peaufiner les derniers réglages avant Paris, rappelle Jacco Verhaeren, ancien entraîneur en chef de l'Australie enrôlé par la Fédération française de natation au lendemain des JO de Tokyo.

Quelques belles performances tahitiennes

À cette occasion, le jeune Rohotu Teahui, de l’Olympique de Pirae, aligné au 100 mètres dos, a réalisé, à deux reprises, les meilleurs performances françaises de l’année chez les 15 ans. 57.86 lors des séries et 57.85 lors de la finale C. Une performance majuscule pour ce jeune nageur prometteur.
 
Naël Roux, du Cercle des nageurs de Polynésie, a de son côté terminé par deux fois 29e ces deux derniers jours. La première fois en 400 mètres nage libre et la seconde fois en 200 mètres nage libre. C’est d’ailleurs sur cette distance, qui le place à 13 secondes du vainqueur Hadrien Salvan, que Naël Roux réalise la meilleure performance tahitienne chez les 18 ans.
 
Teiva Ghenin, de I mua Papeete, a réalisé son meilleur chrono personnel en 100 mètres dos en 58.91 mais ne parvient pas à sortir des séries (38e), tout comme Keha Desbordes de l’Olympique de Pirae, 33e en 58.60.
 
La veille, l’espoir masculin Nicolas Vermorel, désormais installé au Cercle des nageurs de Marseille, réalisait une contre-performance en terminant le 50 mètres papillon à la deuxième place en finale B, lui qui visait la finale A.
 
Enfin, Déotille Videau du Cercle des nageurs de Polynésie, en 100 mètres papillon, a terminé 33e des séries.
 
La suite pour nos nageurs devait se dérouler la nuit dernière avec le 50 brasses messieurs pour Naël Roux et Teiva Gehin et le 50 mètres dos pour Keha Desbordes et Rohutu Teahui. Nicolas Vermorel sera aligné sur le 100 mètres nage libre.

Rédigé par Bertrand PREVOST le Lundi 17 Juin 2024 à 16:21 | Lu 1030 fois