Tahiti Infos

​René Malmezac s'en est allé


Tahiti, le 11 août 2021 – Entrepreneur et homme d'affaires bien connu en Polynésie, passionné de cyclisme et philanthrope, René Malmezac est décédé dans la nuit de mardi à mercredi à l'âge de 90 ans.
 
L'homme d'affaires, entrepreneur, sportif et philanthrope René Malmezac s'est éteint dans la nuit de mardi à mercredi à Punaauia à l'âge de 90 ans des suites d'une maladie. Président et fondateur du groupe Sat Nui en Polynésie française, investisseur dans de nombreux secteurs de l'économie locale, ancien coureur cycliste et plus tard président de la fédération tahitienne, mais aussi à l'origine de plusieurs actions caritatives avec le Rotary Club de Papeete, René Malmezac est né en Nouvelle-Calédonie avant de devenir un véritable “Polynésien d'adoption”, souligne sont fils et actuel directeur du groupe Sat Nui, Eric Malmezac.
 
Ingénieur des travaux publics à Nouméa et passionné de vélo, c'est notamment grâce à ses exploits sportifs sur route et sur piste que René Melmezac a été repéré et embauché par le Groupe Pentecost en Nouvelle-Calédonie. Marié à une Polynésienne, il a été chargé par le groupe calédonien de développer son activité de manutention en Polynésie française en 1963. Directeur de la société d'aconage Sat Nui, René Malmezac a racheté son entreprise en 1978 et diversifié son groupe et ses affaires sur le territoire dans les secteurs de la distribution maritime, la manutention et le transport. Entrepreneur, actionnaire et investisseur dans une vingtaine de sociétés du fenua, son nom est notamment associé à Polynésie Pneus, Michelin, Locatrans, mais aussi comme partenaire à Tahiti Agrégats avec Jeannot Le Caill, Sodiva avec Paul Chichong ou encore Pacific Mobile Télécom et Pacific Island Energy avec Albert Moux. Le groupe Malmezac avait également racheté le Centre Vaima en 2008 et ouvert le Manava Suite Resort Tahiti à Punaauia en 2009…
 

​La passion du vélo

Outre ses activités dans l'économie polynésienne, René Malmezac a gardé intacte sa passion pour le cyclisme. D'abord président puis président d'honneur de la fédération tahitienne, il a été l'un des pionners dans l'organisation du Tour cycliste de Polynésie, aujourd'hui Tour Tahiti Nui. L'ancien Grand prix Sat Nui porte aujourd'hui son nom, avec la non moins célèbre “Cyclo Malmezac”. Sponsor du Tour de l'amitié, il avait été décoré de la médaille d'or Jeunesse et sports et de la médaille du Mérite cycliste. En 2011, il s'était fait fort d'entraîner l'équipe polynésienne de cyclisme qui avait raflé trois médailles d'or aux Jeux du Pacifique organisés… en Nouvelle-Calédonie.
 
Enfin, René Malmezac était le doyen du Rotary Club de Tahiti, qui a rendu hommage hier à sa “grande générosité”. A l'origine de l'opération “Noël pour tous” il accompagnait des associations comme la Fraternité chrétienne, Taatira Huma Mero, Social Police ou encore les Enfants du fenua. “Tous les ans, il offrait un conteneur de vélos pour les enfants défavorisés”, se souvient Eric Malmezac. Décoré de la Légion d'honneur et de l'ordre de Tahiti Nui, René Malmezac a été salué hier par la présidence comme “un homme bon, qui a servi l’économie tout en respectant et soutenant son prochain”.
 
Père de cinq enfants issus de deux mariages, René Malmezac sera accompagné par ses proches à l'occasion d'une messe donnée aujourd’hui en l’église Saint-Étienne de Punaauia à 14 heures, suivie de l'enterrement au cimetière de l’Uranie de Papeete à 16 heures. Des cérémonies dont les modalités exactes se feront en fonction des restrictions sanitaires. Un cortège accompagnera enfin le cercueil dans Fare Ute entre 15h30 et 16h aujourd’hui pour un ultime hommage.
 


Rédigé par Antoine Samoyeau le Mercredi 11 Août 2021 à 22:14 | Lu 4328 fois