Tahiti Infos

​Rangiroa accélère sa vaccination


Samedi, deux vaccinodromes étaient installés à Rangiroa, l'un à Avatoru, l'autre à Tiputa. Au total 233 personnes ont été vaccinées.
Samedi, deux vaccinodromes étaient installés à Rangiroa, l'un à Avatoru, l'autre à Tiputa. Au total 233 personnes ont été vaccinées.
Rangiroa, le 29 août 2021-  Samedi à Rangiroa, 233 personnes se sont présentées dans l'un des deux vaccinodromes installés à Tiputa et Avatoru, soit 10% de la population de l'atoll. À Rangiroa désormais, 72% des habitants ont reçu leur première injection. Ce même jour, une réunion s'est tenue avec les acteurs de la lutte contre la Covid-19 en présence du chef de la subdivision administrative des Tuamotu-Gambier et du chef de la subdivision santé de Polynésie française.

Afin de mettre un coup d'accélérateur à la campagne vaccinale, la commune de Rangiroa a mis en place, samedi, deux vaccinodromes. L'un à la mairie de Avatoru et l'autre au centre médical de Tiputa. Toute la commune s'est mobilisée pour l'occasion. Les sapeurs-pompiers ont organisé un système de navettes pour se déplacer aux centres de vaccination et une cinquantaine de bénévoles ont aidé à l'organisation et au déroulement de l'opération.
 
Avec 233 vaccinés en une journée, soit près de 10% de la population de l’atoll, le résultat a largement dépassé les attentes, comme le confirme le maire, Tahuhu Mataeura, qui attendait une centaine de personnes d'après les inscriptions. À Rangiroa, 72% des habitants ont à présent reçu leur première injection.
 
Une nouvelle campagne de vaccination sera organisée au collège pour les élèves avec l’autorisation parentale. Le collège a pris en charge les internes restés à Rangiroa au Collège et au Cetad où huit cas ont été détectés. L'isolement en site dédié a permis de ne pas propager le virus entre internes.
 
Le tāvana précise qu'il tient "à rassurer les parents des îles dont leur enfant est interne. Beaucoup de parents croient que nous sommes là pour vacciner aussi leurs enfants. Non, ce n’est pas à la commune de le faire, mais à l’Éducation avec l’accord des parents. S'ils veulent plus de renseignements, qu’ils contactent le collège ou le ministère de l’Éducation."
 
De l’incivisme parmi certains cas actifs
 
Samedi, la commune organisait également une réunion de crise avec tous les acteurs qui luttent au quotidien contre l'épidémie tels que les médecins, les infirmiers, les gendarmes, les pompiers etc. Elle s'est tenue en présence de Frédéric Sautron, chef de la subdivision administrative des Tuamotu-Gambier, et du docteur François Laudon, chef de la subdivision santé de la Polynésie française. Ensemble, ils ont évoqué l'évolution de la crise, le déroulement du confinement et les problèmes rencontrés notamment sur le non respect de l’isolement des cas positifs. Effectivement, depuis quelques jours, les autorités ont constaté de l’incivisme parmi certains cas actifs ou cas contacts qui ne respectent pas le protocole d’isolement et les gestes barrière.
 
En marge de la réunion de crise, Frédéric Sautron a tenu à souligner les bons résultats de l'opération de vaccination menée samedi : 
"Rien que sur cette journée, 10% de la population en pu se faire vacciner. Aujourd’hui, on arrive à obtenir un résultat qui est important pour l’avenir et important pour pouvoir sortir de cette épidémie." Il a également salué la forte implication des acteurs locaux dans la lutte contre le virus.
 
D'autre part, il a été noté qu'aucun cas importé n'a été constaté depuis les nouvelles mesures sur la protection des archipels limitant les déplacements par avion et bateau vers les archipels depuis Tahiti et Moorea aux seules personnes vaccinées, ou aux personnes justifiant d'un motif impérieux, présentant un test négatif. Lundi, l'atoll de Rangiroa comptait 43 cas actifs de Covid-19.

Le vaccinodrome installé dans la mairie de Avatoru.
Le vaccinodrome installé dans la mairie de Avatoru.

Rédigé par Matuah le Lundi 30 Août 2021 à 15:52 | Lu 799 fois