Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


​Premières piqûres à Raiatea



Raiatea, le 25 janvier 2021 - À 11 heures ce lundi 25 janvier, les premières doses de vaccin sont arrivées en caisson isotherme sur un vol d'Air Tahiti. Décongelées de moins 70°C le matin avant embarquement, les 36 doses ont été conservées à la pharmacie de l'hôpital de Uturoa entre 2°C et 10°C pour tenir 5 jours maximum avant péremption. Dans l'après-midi même, les six premiers volontaires ont pu être vaccinés.
 
En début d'après-midi, Jessie Morel, la référente de la phase 1 pour la vaccination –la phase 2 étant prévue pour le public en mars prochain– déclarait à l'entrée de l'établissement hospitalier : "Nous avons reçu ce matin les 36 premières doses que nous avons injectées aux premiers volontaires. Pour traiter les 180 patients du personnel soignant, à raison de trois patients par heure –il faut une attente d'observation de 20 minutes après chaque injection– cela nous prendra plusieurs jours, si tout le monde est volontaire. Tous les lundis, les nouvelles doses arriveront par avion, selon un protocole identique à ce matin. Certains sont volontaires, mais allergiques, et ont donc une bonne raison pour éviter la piqûre. Le vaccin immunise partiellement le receveur durant environ 9 mois. S'il n'empêche pas de contracter le virus, néanmoins il évite les grosses complications, celles qui peuvent engendrer un décès".
 
Selon une logique mathématique, à raison de trois patients par heure, il faudra plus d'une semaine, si tous sont volontaires, pour traiter l'ensemble du personnel hospitalier. Après, ou pendant, le traitement du personnel hospitalier, il y aura aussi le personnel du dispensaire qui est, lui aussi, en première ligne  avec les cas de Covid. Viennent également les personnels privés, infirmières à domicile et médecins.
 
Pour le reste de la population, la campagne doit donc débuter en mars, mais rien n'est moins sûr en raison du manque actuel de vaccins. Il appartiendra donc à chacun de rester informé, à commencer par les matahiapo de plus de 75 ans qui seront prioritaires. La Direction de la santé a demandé aux tāvana de lui fournir les listes afférentes à ces personnes. Ce sera ensuite au tour "des carnets rouges", personnes invalides ou en traitement longue durée, et pour finir les tranches d'âges inférieures par ordre décroissant.

Rédigé par JPM le Lundi 25 Janvier 2021 à 16:01 | Lu 741 fois





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 28 Février 2021 - 15:54 ​Les Ninamu Pearl inaugurés malgré la crise

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus