Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



​Pourquoi les deux nouveaux cas sont « maîtrisés »



Tahiti, le 5 mai 2020 – Les deux nouveaux cas de coronavirus apparus mardi en Polynésie française ne remettent pas en cause la stratégie actuelle d’allègement progressive du confinement, puisque les deux cas sont considérés comme « maîtrisés » par les autorités sanitaires. Explications…
 
La découverte mardi matin d’un nouveau cas dépisté de coronavirus chez un membre d’équipage de l’A330 MRTT de l’armée, puis l’annonce d’un autre nouveau cas dépisté dans le bulletin quotidien de suivi de l’épidémie, pouvaient légitimement faire craindre un retour en arrière dans la stratégie d’allègement du confinement initiée par l’Etat et le Pays en Polynésie française. Les autorités sanitaires estiment pourtant que nous n’en sommes pas là, dans la mesure où les deux nouveaux cas sont considérés comme « maîtrisés ». Ce qui signifie que ces deux cas sont apparus chez des personnes suivies ou ne présentant pas de risque de dispersion de la maladie dans la population.
 
Le premier cas est en effet celui d’un membre d’équipage de l’appareil militaire, qui n’a eu aucun contact avec la population et qui est reparti vers la métropole mardi matin. Le second cas est un « cas contact » d’un cas de coronavirus importé arrivé par un vol du 20 mars dernier. Ce « cas contact » avait donc déjà été identifié et était « surveillé » en confinement par le bureau de veille sanitaire, qui a choisi de le tester dans le cadre de sa récente stratégie annoncée « d’élargissement » des dépistages.
 
Si le ministre de la Santé Jacques Raynal avait prévenu, en fin de semaine dernière, un retour au confinement strict « au moindre cas non importé découvert », ces deux cas identifiés ne signifient donc pas que le virus circule de nouveau en Polynésie. Même si, encore une fois, le risque zéro n’existe pas et que les gestes barrières sont plus que jamais de rigueur.
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Mardi 5 Mai 2020 à 13:19 | Lu 8294 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus