Tahiti Infos

​Pollution : la Marine prête à agir


Tahiti, le 4 avril 2022 - Le Bougainville a participé lundi à une exercice antipollution entre Tahiti et Moorea. La Marine nationale est en première ligne pour ce genre d'opération au fenua.

Le Bougainville a appareillé de la base navale lundi matin pour procéder à la mise en place au large d’un barrage hauturier dans le cadre d'un exercice périodique d’entraînement des équipages. Ce type de barrages flottants peut être déployé partout en Polynésie en cas d’événement maritime majeur. L'équipage du Bougainville, assisté par celui du remorqueur Maroa, a déployé 150 m de barrage sur les 300 dont il dispose. Il s’agit d’un des nombreux moyens détenus par la cellule antipollution de la base navale, qui dispose de nombreux matériels et d’experts formés pour cette mission.

Dans le cadre de ses missions, la Marine Nationale a la responsabilité de lutter contre les pollutions en mer. Le Bougainville est un bâtiment de soutien et d'assistance outre-mer présent en Polynésie depuis décembre 2016. Il est chargé entre autres de la surveillance de la ZEE, de transport et de logistique, et de l'assistance aux populations de Polynésie en cas de catastrophes climatiques.

Equipes spécialisées

L'entraînement de lundi s'est déroulé entre les îles de Tahiti et de Moorea, sous l’autorité du représentant de l’État en mer, le haut-commissaire de la République, assisté du contre-amiral Jean-Mathieu Rey, commandant la zone maritime Polynésie française et océan Pacifique. Aux ordres du capitaine Gabriel Isnard, commandant le Bougainville depuis deux ans maintenant, bien qu'en retrait de l'action, l'exercice demande de vrais savoir-faire techniques et de moyens lourds mis en œuvre par les équipes spécialisées dans le domaine. Équipes qui sont par ailleurs récemment intervenues après le naufrage du Taporo VII à Motu Uta. En juillet 2021, une autre opération avait été menée pour protéger d'une pollution de grande ampleur l'atoll de Anuanurunga sur lequel un palangrier chinois s’était échoué. La manœuvre consiste à dresser un barrage flottant avant de procéder au pompage de la nappe de polluant a la surface de l'eau.

En fin de matinée, en complément de cet exercice de lutte antipollution, une opération d'hélitreuillage a été menée par le dauphin de la Flottille 35F basée sur l’aéroport de Faa'a.

Projet "Kivi Kuaka"

Le Bougainville a quitté Papeete dans l'après-midi de lundi avec à son bord une équipe de scientifiques dans le cadre du projet 'Kivi Kuaka'. Un programme de recherches étudiant les comportements migratoires des oiseaux. Il consiste à capturer les oiseaux pour leur installer des balises GPS. Les positions envoyées par les volatiles permettront d’étudier le lien entre leurs migrations et les événements climatiques comme les tsunamis afin d’anticiper les tsunamis et les cyclones. La précédente mission Kivi Kuaka avait eu lieu dans les îles de l'archipel des Tuamotu en février 2021.

Rédigé par Grégory Boissy le Lundi 4 Avril 2022 à 17:25 | Lu 725 fois