Tahiti Infos

​Ora lance ses offres 5G


Tahiti, le 29 juin 2024 – L’opérateur Ora a annoncé vendredi le lancement de ses offres 5G qui seront accessibles courant juillet de Punaauia jusqu’à Arue. La volonté, pour l’opérateur, est de se “mettre à la table des grands”. 
 
Lors d’une conférence de presse qui s’est déroulée vendredi, l’opérateur Ora a présenté ses offres 5G auxquelles ses abonnés pourront accéder dès le mois de juillet avec une couverture allant de Arue à Punaauia. Les trois offres mobiles proposées iront de 1 995 à 4 995 francs quand les deux abonnements internet seront quant à eux accessibles à 8 995 ou 11 955 francs. Deux semaines après que l’opérateur Vodafone a proposé ses offres, Ora compte ainsi se “mettre à la table des grands”. 
 
Pour le directeur commercial de l’entreprise, Raymond Colombier, le projet est “énorme” : “La grosse annonce, c’est qu’Ora lance l’internet sans ligne illimité en 4G et 5G, c’est énorme. L’objectif est de pouvoir permettre à tous ceux qui font du streaming d’avoir un internet de qualité en haut débit sans limitation. Netflix, Canal+, YouTube, Amazon Prime, Disney+ à fond, à fond, à fond.” Le “vrai enjeu de la 5G” n’est pas “que de faire de la 4G plus rapide, mais surtout de remplacer l’ADSL qui est à bout de souffle en alternative avec la fibre”. “L’avantage étant, par rapport à la fibre, que c’est déplaçable à volonté sans ligne téléphonique.”
 
Changement de niveau
 
Avec ces offres, Ora estime se démarquer de ses concurrents grâce aux “prix” proposés, à “la vitesse”, à “la liberté” et au fait qu’il n’y ait pas besoin de ligne téléphonique. Avec la 5G, Raymond Colombier assure qu’Ora va “passer à la table des grands” pour pouvoir “répondre aux deux Polynésiens sur trois qui voulaient absolument l’illimité”. 
 
Tel que l’explique Mario Nouveau, président-directeur général de Viti, qui a fondé l’entreprise il y a 13 ans, cela fait quelques années qu’elle prépare cette montée en puissance : “Nous avons changé de niveau, de catégorie, avec la 5G qui a un potentiel énorme.” Pour ce projet, l’entreprise a d’ailleurs investi environ un milliard de francs. 
 

Rédigé par Garance Colbert le Samedi 29 Juin 2024 à 22:39 | Lu 982 fois