Tahiti Infos

​Omicron : Le Pays se prépare à l'épidémie qui se “profile”


Tahiti, le 22 décembre 2021 – Le ministre de la Santé, Jacques Raynal, a tenu une conférence de presse mercredi pour évoquer la “surveillance d'une potentielle nouvelle vague épidémique qui se profile à l'horizon”, avec la récente apparition des premiers cas du variant Omicron sur le territoire la semaine dernière. Si aucune mesure particulière n'a encore été annoncée, l'Institut Louis Malardé a annoncé que les passagers arrivant en Polynésie allaient de nouveau devoir faire un test antigénique en plus du test PCR déjà en vigueur.

Après la confirmation, lundi dernier, de la présence de 40 cas de variants Omicron sur le territoire, le ministre de la Santé, Jacques Raynal, a tenu une conférence de presse ce mercredi à la présidence pour évoquer la “surveillance d'une potentielle nouvelle vague épidémique qui se profile à l'horizon”. Avec une incidence de 7 cas pour 100 000 habitants –la majorité des cas étant localisés aux îles du Vent– la Polynésie reste encore peu impactée par la nouvelle vague Omicron mais au regard du degré de contagiosité de ce variant, les autorités commencent déjà à affiner leur stratégie sanitaire.

Tel que l'a expliqué l'épidémiologiste Pierre-Henri Mallet lors de cette conférence mercredi, les cas confirmés du variant Omicron identifiés au fenua ont été importés par des touristes mais également par des résidents polynésiens qui revenaient de France métropolitaine ou des États-Unis. Ce variant, “extrêmement contagieux” provoque un doublement des cas tous les deux jours, a expliqué le spécialiste avant de rappeler que même s'il avait été démontré que la vaccination avait mois d'effet sur cette contagiosité, elle n'en demeurait pas moins toujours efficace sur la question de la protection des formes graves du Covid. Face à ce constat, l'épidémiologiste a de nouveau appelé la population à se faire vacciner en rappelant que les personnes de plus de 50 ans, celles en surpoids et celles qui souffrent de comorbidités étaient les plus susceptibles de souffrir d'une forme grave.
 
Retour du test antigénique
 
Pour se préparer à la prolifération de ce variant si contagieux sur le territoire, le Pays a donc décidé de remettre en place le test antigénique pour les personnes arrivant à l'aéroport de Tahiti-Faa'a, comme cela était le cas lors des périodes intense de l'épidémie du variant Delta. Désormais, les passagers devront, dès leur arrivée en zone sous douane, effectuer un test antigénique avant le test PCR déjà mis en place. Comme l'a expliqué Hervé Varet, directeur de l'Institut Malardé mercredi, les résultats des tests PCR seront rendus dans les 24 heures. Quant aux tests antigéniques, dont les résultats sont connus en 15 minutes, ils permettront, en cas de résultat positif, de “bloquer les personnes dès l'aéroport afin de les isoler au plus vite”.

Alors que les fêtes de Noël et les rassemblements familiaux se préparent, Jacques Raynal a souhaité rassurer la population. “Je ne souhaite pas l'inquiéter ou qu'elle craigne quelque chose. Nous avons l'expérience maintenant et ce variant semble un peu moins agressif que le variant Delta”. Le ministre a cependant incité les Polynésiens à respecter les gestes barrière et le port du masque. Interrogé par nos confrères de Tntv mercredi matin, le président du Pays, Édouard Fritch a par ailleurs exclu la possibilité d'un nouveau confinement ou d'un blocage du Pays.

Rédigé par Garance Colbert le Mercredi 22 Décembre 2021 à 18:25 | Lu 3616 fois