Tahiti Infos

​Nuku Hiva : les gestes qui sauvent


En collaboration avec les pompiers volontaires de Taiohae, la Maison de l’enfance de Nuku Hiva propose une formation aux premiers secours.
En collaboration avec les pompiers volontaires de Taiohae, la Maison de l’enfance de Nuku Hiva propose une formation aux premiers secours.
Nuku Hiva, le 15 février 2022 – La Maison de l'enfance de Nuku Hiva a organisé des formations gratuites aux premiers secours vendredi. Les séances ont permis à une quinzaine de participants d'apprendre les gestes qui sauvent et les reflexes à connaître pour appeler les secours.
 
Alerter, masser, défibriller : telles étaient les trois actions au programme de la formation aux premiers secours dispensée à la Maison de l’enfance de Nuku Hiva. Connaître les bons gestes pour porter secours à une victime d’accident peut lui sauver la vie, cependant ces gestes salvateurs sont souvent peu connus. C’est ce qui a conduit les intervenants de la Maison de l’enfance de Nuku Hiva à proposer des séances gratuites, ludiques et conviviales d’initiation aux bases du secourisme. 

L’organisme qui dépend du Fare Tama Hau, a pour vocation d’accueillir au quotidien les enfants et leurs familles afin de favoriser l’éveil des plus jeunes et de permettre aux parents d’échanger et de partager leurs expériences. Mais la Maison de l’enfance travaille aussi régulièrement sur les thèmes de prévention. “C’est pourquoi, lorsqu’un papa, qui est par ailleurs pompier volontaire, nous a proposé de dispenser cette formation, nous avons immédiatement répondu positivement en la proposant à notre tour à la population et en particulier aux parents”, explique la directrice Mathilde Vignon.

L'importance de l'alerte par téléphone

Ainsi, vendredi, une quinzaine de personnes ont pu apprendre les bons réflexes en matière d’alerte téléphonique, de massage cardiaque de premier secours. Elles ont également appris à défibriller, ou encore à traiter les hémorragies de manière à stabiliser la personne blessée en attendant l’arrivée des pompiers sur zone. 

Une formation utile pour les parents présents mais aussi pour les pompiers comme l’explique Dave Gendron, pompier volontaire : “Ce qui nous pose souvent problème c’est principalement l’alerte donnée par téléphone. Souvent, les personnes qui nous appellent en cas d’accident ne savent pas comment exprimer ce qu’ils ont sous les yeux et c’est pourtant crucial pour les secours d’avoir le plus de détails possible. La rapidité et la nature des secours dépendent des renseignements fournis. Donc c’est un des axes primordiaux de cette formation que de connaître les renseignements impératifs à communiquer au même titre que de savoir prodiguer les premiers gestes jusqu’à l’arrivée des secours.”

Une seconde session est organisée vendredi. Devant l’enthousiasme des jeunes parents, la formation devrait être renouvelée dans le courant de l’année. 

Rédigé par Marie Laure le Mardi 15 Février 2022 à 15:19 | Lu 650 fois