Tahiti Infos

​Newrest s’explique devant les parents d’élèves


Tahiti, le 25 janvier 2024 - Après l’épisode de la présence de mites alimentaires dans les plats de pâtes à la cantine de l’école Tamahana de Arue, mardi dernier, les représentants de Newrest sont venus à la rencontre des parents d’élèves pour s’expliquer sur l’incident.
 
Deux jours après que les enfants de l’école Tamahana de Arue ont retrouvé des mites dans leur déjeuner à la cantine, des représentants de Newrest ont rencontré jeudi matin les parents d’élèves. La rencontre cordiale, en présence de Teura Iriti, maire de Arue, commune délégataire auprès de Newrest pour la fourniture des repas dans ses établissements scolaires, a permis à chacun de pouvoir s’exprimer.
 
Désolé par la présence de ces larves d’insectes dans les plats délivrés aux enfants, Newrest a assuré devant l’assistance que de nouvelles recommandations avaient été prises. Le lot de pâtes a tout d’abord été isolé puis renvoyé au fournisseur. Désormais, ces produits seront aussi stockés en chambre froide pour éviter et limiter la présence de nuisibles. Enfin, le repas ne sera pas facturé à la mairie, qui ne le répercutera donc pas auprès des parents, et une rencontre avec les jeunes élèves devrait se tenir afin, tout d’abord, de les rassurer, mais aussi de leur expliquer le process de fabrication des repas qui sont fournis à la cantine.
 
Newrest a aussi convenu, à la demande des parents, qu’un goûter spécial soit servi aux enfants prochainement, afin de renouer la confiance de ces derniers envers le prestataire. En effet, jeudi, certains parents témoignaient de l’envie de leurs enfants de ne plus manger à la cantine ou de ne plus toucher aux pâtes à la maison.
 
La mairie s’est elle aussi emparée du dossier et Teura Iriti a proposé la constitution d’une cellule de crise qui pourrait, si un nouveau cas devait se produire, intervenir avec l’association des parents d’élèves pour fournir, en urgence, de quoi nourrir les enfants lors du déjeuner.
 
Des propositions qui ont rassuré les nombreux parents présents jeudi matin dans le réfectoire de l’école et qui doivent permettre de clore ce malencontreux chapitre.

Rédigé par Bertrand PREVOST le Jeudi 25 Janvier 2024 à 17:49 | Lu 2794 fois