Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



​Neuf ans ferme contre "le parrain" Yannick Mai



Tahiti, le 16 juin 2020 - Le procès de l’ancien guide touristique franco-américain, Yannick Mai, s’est tenu mardi devant le tribunal correctionnel de Papeete. L’homme, soupçonné d’avoir été à la tête d’un trafic de stupéfiants codirigé avec Moerani Marlier entre la Polynésie et les Etats-Unis et d’avoir importé au moins 6 kilos d’ice entre juin 2016 et juin 2017, a fermement nié les faits au cours de l'audience. Il a néanmoins écopé de neuf ans de prison ferme.
 
A la barre du tribunal correctionnel mardi, Yannick Mai a nié la quasi-totalité des faits pour lesquels il comparaissait. L’ancien guide touristique, poursuivi pour avoir dirigé un trafic qui avait permis l’importation "d’au moins six kilos" d’ice des Etats-Unis vers la Polynésie avec le trafiquant Moerani Marlier, avait été interpellé à l’aéroport de Los Angeles le 11 juin 2017 alors qu’il transportait 3,7 kilos de méthamphétamine. Jugé aux Etats-Unis, il avait été condamné à trois ans de prison.
 
Lors du procès de Moerani Marlier et de plusieurs autres acteurs de la filière dite "Marlier/Mai" à Tahiti en aouût 2018, l’ancien guide touristique, transféré à Nuutania en février dernier après avoir purgé sa peine en Californie, avait été condamné en son absence à dix ans de prison. Dans la mesure où il n’avait pas assisté à cette audience, Yannick Mai a eu le droit à un nouveau procès qui s’est ouvert mardi.
 

Lourdes accusations

Très calme et visiblement confiant, l’homme a uniquement reconnu l’importation pour laquelle il avait été interpellé aux Etats-Unis. Une posture que le président du tribunal n’a pas manqué de commenter en s’adressant au prévenu : "C’est pratique ! Vous reconnaissez les seuls faits pour lesquels vous ne pouvez pas être condamné par la justice française." Face aux nombreux témoignages l’impliquant comme étant le boss du réseau avec Moerani Marlier, Yannick Mai a tout mis sur le compte de ce dernier.
 
Malgré les lourdes accusations de son propre fils, malgré les déclarations d’autres membres du réseau qui le désignent comme ayant été le "parrain" du trafic, l’ancien guide touristique est resté sur sa position, oscillant entre le déni et l’assurance d’un prévenu bien préparé pour son procès. Dix ans de prison ferme ont été requis à son encontre. Neuf ans et une amende douanière de 600 millions de Fcfp ont finalement été prononcés par le tribunal correctionnel à l'issue du délibéré.

Rédigé par Garance Colbert le Mardi 16 Juin 2020 à 21:51 | Lu 4425 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 7 Juillet 2020 - 12:46 Tryo clôture son année à Tahiti

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus