Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


​Municipales : Arue et Papeete au tribunal le 26 janvier



Tahiti, le 11 janvier 2021 - Le tribunal administratif prévoit de s’intéresser le 26 janvier prochain aux recours en annulation visant les opérations électorales du second tour des élections municipales de Arue et Papeete.
 
C’est une date très attendue. Le 26 janvier prochain, le tribunal administratif prévoit de s’intéresser aux opérations électorales qui se sont déroulées le 28 juin dernier, lors du second tour des élections municipales de Arue et Papeete.
 
Le scrutin de Arue fait l’objet de deux recours. Le premier en date a été engagé par Philip Schyle, tête de liste Tapura et maire sortant. Il s’était vu détrôné par la maigre avance de 79 voix obtenue par la liste d’union conduite par Teura Iriti, à l’issue du second tour des municipales. Philip Schyle pointe du doigt une centaine de procurations, selon lui douteuses, qui auraient été glissées dans les urnes à ce scrutin. "Sur 145 procurations, 100 ont été établies par le même agent de la police nationale", dénonçait l'ancien tāvana début juillet. "Mais ce qui nous a interpellés, c'est que ces 140 procurations ont été établies le même jour, le 24 juin, et surtout à la même heure, à 14 heures." Un recours administratif a été déposé le 1er juillet par lequel Schyle demande d’annuler les opérations électorales du 28 juin, de réformer les résultats de ce scrutin et d’être proclamé élu avec ses colistiers.
 
Mi-juillet, après avoir reçu les conclusions de l'enquête administrative menée à la DSP sur des soupçons de fraude dans les procurations, le Haut-commissariat a lui aussi déféré l'élection devant le tribunal administratif en demandant l’annulation des opérations du second tour. Ces deux pourvois seront instruits à l’audience du 26 janvier.
 
À Papeete, c’est le recours de la tête de liste Papeete To’u Oire qui occupera le tribunal administratif ce jour-là. Arrivé 149 voix derrière Michel Buillard après une surprenante remontée dans l’entre-deux tours, Tauhiti Nena avait promis de la pugnacité à l’annonce des résultats du 28 juin. Le 11 juillet, il a saisi le tribunal administratif d’une demande d’annulation des opérations électorales du second tour des municipales, dans la capitale polynésienne. En cause : des procurations litigieuses là aussi, selon lui. Un nombre inhabituel de près de 1 200 procurations avait été constaté pour ce scrutin. À noter que le maire, Michel Buillard, a déposé de son côté une plainte au pénal pour contester les conditions dans lesquelles ont été établies nombre de ces procurations.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 11 Janvier 2021 à 19:19 | Lu 1924 fois





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Janvier 2021 - 15:55 Des prêts à taux zéro avec Initiative Polynésie

Vendredi 15 Janvier 2021 - 14:55 Flashé à 114 km/h sur le front de mer de Papeete

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus