Tahiti Infos

​Les pompiers du CTA calment le jeu


​Les pompiers du CTA calment le jeu
Tahiti, le 12 avril 2024 – Parmi les cinq agents du Centre de traitement des appels ayant déposé une requête au tribunal administratif de Papeete, l'un d'eux a contacté la rédaction de Tahiti Infos après la parution de notre article ce jeudi, “CTA, les braises se consument avant l'audience”, pour calmer le jeu. Selon lui, des choses ont bel et bien changé depuis l'année dernière, contrairement aux déclarations de son avocat, Me Bourion. Un quiproquo, toujours selon le pompier, qui est dû à un “manque de communication” entre la secrétaire, les agents et l’avocat.
 
Après la parution ce mercredi notre article, “CTA, les braises se consument avant l'audience au tribunal administratif”, l'un des cinq agents du Centre de traitement des appels (CTA) requérants a contacté Tahiti Infos pour calmer le jeu et reconnaître le travail effectué par la commune de Arue depuis leur premier coup de gueule en juillet 2023. En effet, il nous a informés que contrairement à ce qu'avait indiqué leur avocat, Me Bourion, la situation au CTA s'était largement améliorée depuis l'année dernière.
 
“Il y a eu une mauvaise communication entre nous, la secrétaire de Me Bourion et Me Bourion”, nous apprend-t-il. “Car même si tout n'est pas parfait, de nombreuses choses ont changé ces derniers temps, et nous nous sentons écoutés.” En clair, le pompier valide les propos du directeur général des services (DGS) de Arue, sauf sur un point, la raison du maintien de leur requête, malgré les améliorations des conditions de travail effectuées ces derniers mois. “Contrairement à ce qu'a dit le DGS, nous ne maintenons pas notre plainte pour l'argent, ou pour nous faire rembourser nos frais d'avocat. On souhaite faire valider nos acquis de carrière, ce qui est normal pour des agents”, explique-t-il. L'audience est prévue mardi prochain.
 

Rédigé par Thibault Segalard le Vendredi 12 Avril 2024 à 13:49 | Lu 1650 fois