Tahiti Infos

​Les parents au secours de l'école Raitama


Tahiti le 10 janvier 2022 – La toute nouvelle association des parents d'élèves de l'école maternelle Raitama à Papeete a décidé de remonter ses manches pour embellir, redynamiser et faire aboutir ses projets pour éviter que l'établissement ne ferme ses portes.
 
Mise en place il y a un mois, l'association des parents d'élèves (APE) de l'école maternelle Raitama à Taunoa-Papeete a des projets plein les bras. Elle a d'abord voulu, pour cette rentrée des classes de janvier, redonner "un coup de peps et de jeunesse" au mur qui entoure l'établissement. Une manière d'égayer l'établissement pour les plus jeunes des élèves. Émilienne Taerea, la présidente de l'APE affirme que l'idée vient d'une institutrice de l'établissement. Avec l'accord de l'APE, l'institutrice a fait appel à une artiste du fenua pour dessiner la fresque.
 
Et l'association ne compte pas s'arrêter là. Elle pense déjà à la bibliothèque. "On aimerait l'embellir, lui apporter des ouvrages supplémentaires", explique Émilienne. "On aimerait aussi faire une piste cyclable. On en a une, mais c'est destiné aux tout petits. Et on aimerait aussi repeindre l'intérieur de l'école, lui donner un peps supplémentaire", assure Emilienne. L'association des parents d'élèves souhaite également mettre en place une garderie à l'école, le matin et l'après-midi. "La garderie va être payante mais vraiment à très bas prix (…). On pensait partir sur 2 500 à 3 000 Fcfp mensuel". Une assemblée générale devrait être organisée prochainement pour avoir l'avis des parents.
 
Ces projets ne sont pas innocents. En effet, ils sont clairement mis en place depuis les récentes rumeurs d'une possible fermeture de l'établissement. "L'effectif de l'école a énormément baissé depuis quelques années (…). Et donc on craint que ce manque d'effectif entraîne la fermeture de l'école", s'inquiète la présidente de l'APE. "D'où la redynamisation, l'embellissement, la mise en place de tous ces projets qui vont permettre d'attirer plus d'enfants et plus d'inscriptions".
 

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Lundi 10 Janvier 2022 à 21:21 | Lu 1136 fois