Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



​Les pāpio de Vaitupa exilés à Taravao ?



Tahiti, le 19 mai 2021 - Le site de Vaitupa en travaux, une installation dans la zone industrielle de Faratea est proposée à l’association des forains de Faa’a. Le groupement de saisonniers se démène actuellement pour obtenir un emplacement plus proche de la ville.
 
L’année dernière, le suspens avait été maintenu jusqu’à la mi-mai pour les pāpio. En cause : les risques sanitaires liés au Covid-19. La saison des fêtes foraines avait finalement pu se tenir de la fin juin à la mi-août au prix de mesures sanitaires strictes et à la faveur d’une accalmie épidémique, après la fermeture des frontières polynésiennes.
Cette année, tout est en ordre pour les forains de Mamao et de Outumaoro où les parcs d’attractions prévoient d’être en activité du 11 juin au 15 août, sous couvert de conventions d’occupation conclues fin avril avec l’Etablissement des Grands projets, gestionnaire de ces sites. Mais à Vaitupa, l’incertitude demeure, à moins d’un mois de l’ouverture des festivités du Tiurai.
Le chantier d’aménagement du parc paysager en cours sur place empêche en effet l’installation des manèges de l’association des forains de Faa’a. “Nous avons demandé à être reçus pendant plus d’un mois. J’ai tenté tous les recours possibles”, s’indigne Stéphane Philipponneau, le président de cette association qui rassemble une quarantaine d’entrepreneurs saisonniers.

A force de démarches, une proposition est finalement tombée de la part du ministère de la Culture : “Je suis en mesure de vous proposer, en concertation avec Monsieur René Temeharo, ministre des Grands Travaux, l’espace de la zone industrielle de Faratea, dans la commune de Taiarapu-est”, suggère le ministre de la Culture Heremoana Maamaatuaiahutapu, dans un courrier officiel signé le 11 mai dernier. Situé à la sortie est de Taravao, le site de Faratea y est vanté pour son accès aisé, sa zone de 25 000 mètres carrés sécurisée, viabilisée et dotée de raccordements électriques en quantité : “Voir les pāpio gagner le Presqu’île constitue une opportunité exceptionnelle d’offrir à la jeunesse et aux habitants des communes de Papara, Teva i Uta, Taiarapu-ouest et Taiarapu-est, soit plus de 40 000 personnes, des attractions et des lieux de festivités au plus près de leurs foyers”, plaide la missive.
 
“50 km pour amener ses enfants aux manèges”
 
Mais pour le président des forains de Faa’a cette perspective s’apparente à un exil. “On peut comprendre la proposition. Mais on n’est pas prêts. C’est trop loin. Il faut savoir que tous nos membres résident dans les environs de Faa’a. Transporter tout notre matériel sur Taravao ; résider sur place pendant deux mois ; faire des allers-retours quotidiens en ville pour se ravitailler : ce ne sera pas possible.
En outre, pour Stéphane Philipponneau, une installation à Faratea ne serait pas rentable pour l’activité foraine de son groupement. Outre les tracasseries logistiques que supposent un déplacement des installations foraines et des équipes à la Presqu’île, pour lui le potentiel économique du bassin de population de Taiarapu ne fait pas le poids comparé à celui de la zone urbaine de Papeete. L’association assure avoir enregistré en moyenne 5 000 visiteurs par jour durant le Tiurai 2020. “On sait que l’on ne fera jamais ça là-bas. Si on arrive à 500 ce sera énorme ! Qui a envie de faire 50 kilomètres de route un soir de semaine pour amener ses enfants aux manèges ? Et même le week-end les gens hésiteront.”
Une installation sur la zone de Bel Air a bien été suggérée par l’association de forains, pour cette année. Refusée en raison du lancement prévu en juillet, sur la parcelle mitoyenne, des travaux de stockage de matériaux du remblai pour le Village tahitien.
Le groupement tente dorénavant d’obtenir l’autorisation de s’installer sur 9 000 mètres carrés d’une zone de Vaitupa encore épargnée par les travaux d’aménagement du parc paysager. Elle s’engage à renforcer la sécurité pour empêcher l’accès de ses visiteurs à la zone de travaux. Pour l’instant, une réponse est attendue de l’administration. Une réunion s’est tenue mardi soir à la direction des Affaires foncières, à la demande de l’association, en présence de représentants du service du Tourisme et de Grands projets de Polynésie (ex-TNAD), le maître d’ouvrage du projet de parc paysager de Vaitupa. La question devait être évoquée mercredi lors du conseil des ministres.
Faratea ce sera la solution de dernier recours”, estime Stéphane Philipponneau. Un pis-aller pour lequel son groupement espère décrocher une gratuité d’occupation.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mercredi 19 Mai 2021 à 16:42 | Lu 8036 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 4 Août 2021 - 20:31 Sophie Baptendier booste la lecture jeunesse

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus